OM : pourquoi les joueurs de l'OM sont très motivés à l'idée de jouer Rennes

L'OM ne va pas jouer le nul samedi prochain au Roazhon Park.

Publié le 11/05/2022 à 01:00

Après trois résultats négatifs (les deux matchs contre Feyenoord et la défaite à domicile contre Lyon), l'OM a réussi à renverser la tendance avec une victoire 3-0 à l'extérieur. Pour les adversaires directs, Rennes et Monaco, cela a dû être la soupe à la grimace devant le téléviseur, de voir que cette équipe olympienne n'était finalement pas tant à bout de souffle que ça. Sur le plateau de Virage Marseille, sur BFM Marseille, que vous pouvez retrouver en vidéo, le journaliste d'RMC Florent Germain résumait la situation : "Physiquement, c'est dur, ils prennent un coup derrière la tête avec l'élimination contre Feyenoord, ils perdent un leader technique avec Payet, mais on en retrouve certains qui semblaient être sur les rotules. Guendouzi, Saliba, Kamara ont été énormes". Pour Eric Di Meco, également présent sur le plateau, un élément hors football a peut-être joué. Malgré l'élimination contre les Hollandais au terme d'un match frustrant (0-0), les joueurs sont restés après la rencontre pour saluer les supporters. "Il y avait de la déception mais personne ne peut dire que cette équipe s'est planquée ou s'est dégonflée. Ils sont fatigués, ils ont des moyens limités aussi, mais par contre au niveau de l'état d'esprit cette équipe amène de la sympathie c'est clair. Il y a un vrai mental dans cette équipe" souligne le champion d'Europe 93. 

"Cette deuxième place, elle est à eux"

Et ce mental, les Guendouzi and co vont aussi l'avoir pour le déplacement en Bretagne. Alors que l'on pourrait se dire qu'un nul suffit s'il est suivi d'une victoire contre Strasbourg pour la dernière journée pour terminer à la deuxième place, Valentin Rongier a assuré viser la victoire à Rennes. Ce n'est pas juste parce que le Nantais de formation veut gagner sur la pelouse de son ancien rival. Le groupe entier veut reproduire le coup de 2020 avec André Villas-Boas, lorsque l'équipe de l'OM s'était imposée contre tous ses concurrents directs (des victoires à Lille, à Nice et donc à Rennes sur un coup franc de Payet repris victorieusement par Strootman dans les dernières minutes). "Il y a le sentiment chez les joueurs que cette deuxième place, elle est à eux. Non pas qu'elle leur appartient mais ça serait injuste pour eux qu'ils ne l'aient pas. C'est l'équipe qui est restée le plus souvent deuxième (c'est qui est confirmé par un graphique de La Provence, ndlr). Ils se le sont souvent répété donc ils ont envie de cravacher, ils se disent que ce n'est pas maintenant qu'il faut lâcher. Alors oui physiquement c'est compliqué mais ils ont envie d'aller faire un gros match à Rennes pour leur montrer que ce sont eux les deuxièmes. C'est plutôt positif" lâche Florent Germain. La finale pour la deuxième place va avoir lieu.