OM : de Gimenez à Bakambu, les joueurs de l'OM qui marquent dès leur première !

Cédric Bakambu a marqué dès son premier match avec l'OM. Une performance réalisé par d'autres joueurs dans un passé récent.

Publié le 23/01/2022 à 16:00

Marquer pour son premier match, quand on est attaquant, c'est toujours un bon moyen de s'intégrer dans un groupe. Cédric Bakambu était heureux d'être directement décisif après la rencontre. Ce qui est bien, ce qui cela rejaillit sur tout le monde : Pablo Longoria qui est allé chercher libre un joueur visiblement efficace, Jorge Sampaoli, qui ne réclamait donc pas par hasard un profil plus expérimenté et plus tueur sur le côté gauche... Mais attention tout de même à l'enflammade. Pour cela, à Marseille, il y a un nom pour mettre en garde, pour illustrer ces débuts idylliques qui peuvent se transformer en cauchemar : Christian Gimenez, buteur argentin passé par le club au milieu des années 2000.

Le nouveau Palermo a fait pschiittt

Le goaleador du FC Bâle arrive en toute fin de mercato, alors que l'OM a pu empocher un petit peu d'argent suite à sa victoire en coupe intertoto. En Suisse, Gimenez s'est fait une solide réputation : 113 buts en 162 matchs. A Marseille, il démarre en pointe contre Ajaccio alors qu'il n'est pas dans la cité phocéenne que depuis quelques heures, bien épaulé par Ribéry et Niang. Et il ouvre le score avant l'heure de jeu de la tête sur un centre de Taïwo. Un but plein de rage qui fait dire alors que l'OM tient peut-être le nouveau Martin Palermo... Mais Gimenez ne marquera plus ensuite de toute la saison ou presque. Cinq mois plus tard, alors que la qualification était déjà acquise contre Metz en coupe de France, il marque dans le temps additionnel. Se sentant libéré d'un poids, il s'excite alors en donnant des coups de pied dans un panneau publicitaire, s'accroche le pied et tombe devant un virage Nord hilare... avec donc 2 petites réalisations en 33 matchs, il partira dès la fin de la saison pour le Hertha Berlin. De Christian Gimenez en 2005 à Cédric Bakambu ce samedi, ils sont 15 Olympiens à avoir marqué leur de leur premier match. 

Cela reste plutôt bon signe

Pour une majorité de joueurs, cela reste quand même bon signe : celui qui marque à son premier match est généralement chaud d'entrée et enchaîne avec de bonnes performances pour se mettre directement le public dans la poche. On peut citer dans cette catégorie Cengiz Under, Mario Balotelli, Lassana Diarra, Lucas Mendes et bien sûr Mamadou Niang. Il ne faut pas oublier Cheikh Bamba Dieng dont le but à Auxerre l'an dernier en coupe de France prouvait qu'il avait un rôle à jouer dans la rotation devant, ce qu'il confirme cette saison.

D'autres, s'ils ont marqué pour leur première et ont fait des débuts pétaradants, ont dû aussi derrière avoir une période de creux pour digérer, plus ou moins longue. On peut citer Dimitri Payet, Lucas Ocampos, Jordan Ayew et Hatem Ben Arfa. Enfin, dans la catégorie des déceptions, Valère Germain, Baky Koné et Elliot Grandin peuvent être évoqués. En vidéo, retrouvez le top10 des meilleurs performances marseillaises sur un premier match.