Le précieux "dernier filtre" de Zubizarreta

Plus de pouvoirs pour Albert Valentin dans le mercato à venir ?

Publié le 30/06/2019 à 09:00
Le précieux "dernier filtre" de Zubizarreta

Depuis le départ de Rudi Garcia, il semble que ce soit Andoni Zubizarreta qui prenne en mains le mercato. Mais il n'est pas seul. En effet, depuis son arrivée il y a plus de deux ans et demi, Zubi est aidé dans sa tâche par son bras droit Albert Valentin, qui avait vu son contrat prolongé en même temps que celui de l'ancien gardien basque.

Le Journal du Dimanche consacre un article à cet homme de l'ombre qui pourrait s'avérer décisif. On y apprend que désormais il serait "en première ligne", dixit le président Jacques-Henri Eyraud. Alors que l'OM envisage de recruter des jeunes à fort potentiel, Valentin quadrille les terrains dans ces proportions: 25 % dans les championnats français, deux tiers dans les ligues européennes et les 10 % restants en Amérique du Sud. "Il est mon dernier filtre, confie Andoni Zubizarreta. On se parle tous les jours. Pour chaque poste à renforcer, il a un profil A, B, C… Je lui fais confiance".

Alors, Albert Valentin est-il le nouvel homme fort des décisions mercato ? Pas forcément. Son rôle est avant tout de recentrer toutes les infos venues des observations de l'ensemble des recruteurs, d'effectuer un premier tri, avant de passer le relai et ses observations au trio qui reste au-dessus de lui : Jacques-Henri Eyraud, Andoni Zubizarreta et André Villas Boas.