Covid OM : et maintenant on fait quoi ?

Comment l'OM vit le fait que quatre joueurs phocéens soient touchés par le Covid-19.

Publié le 19/08/2020 à 01:00

Paris est en finale de la Ligue des champions. Du côté de l'OM, ce n'est pas la préoccupation principale, loin de là. Les regards se tourneront plutôt dans la matinée sur les résultats aux tests du Covid des membres du groupe phocéen et du staff. Pour s'assurer qu'ils ne sont pas plus que quatre. Rongier, Lopez, Mandanda et Amavi ont été testés positifs au Covid-19. Comme le stipule le nouveau règlement de la LFP, l'OM a donc vu son match d'ouverture du championnat contre Saint-Etienne reporté. La nouvelle est tombée alors que Mediapro, le nouvel argentier du football français, était en train de présenter sa nouvelle chaîne, Téléfoot. La crispation était de mise dans les studios parisiens, mais, en réalité, tout était déjà prévu. Le cas avait été anticipé, et le nouveau détenteur des droits TV a eu le droit de programmer Bordeaux-Nantes à la place, pour avoir tout de même une rencontre à proposer au lancement. Pour l'OM, la rencontre face aux Verts se jouera le 16 ou 17 septembre, alors qu'un tour préliminaire de Ligue des champions est prévu à ce moment-là. En milieu de semaine, entre la rencontre à Paris, pour la troisième journée, et la réception de Lille, pas encore fixée, le week-end suivant. Du costaud donc. En attendant, il y a un match, le 30 août, programmé à Brest. Et du coup, l'OM pourra le jouer ? 

En cinq semaines, l'OM jouera... un match !

Au vu de la forme de Saint-Etienne, certains supporters se sont dit que l'OM pouvait quand même jouer cette rencontre. Avec Pelé, Sarr, Sakai en latéraux et un milieu Kamara, Pape Gueye et Sanson par exemple, cela aurait pu le faire. Mais compliqué de prendre le risque de jouer alors que la santé des joueurs de l'OM, mais aussi celles des adversaires, qui n'ont rien demandé, est en jeu. A ce sujet, autant préciser qu'il n'y a pas lieu de faire le lien entre les joueurs de Nîmes touchés par le Covid, ceux de l'OM, et le match amical qui a eu lieu entre les deux équipes la semaine dernière. Les cas, de part et d'autre, se sont déclarés bien après. L'objectif désormais au club, c'est de tout faire pour retrouver les terrains à Brest. Un match bizarre puisque ce sera le premier de l'OM depuis trois semaines. Et qu'il y aura une trêve internationale derrière. Mais il faut jouer, pour s'éviter une reprise piquante au Parc des Princes face à des Neymar et MBappé plutôt bien en jambes. Et pour cela, une hypothèse évoquée sur le plateau du Mercatalk de ce lundi, que vous pouvez retrouver en vidéo, est déjà sur le bureau de l'état-major olympien. Selon nos informations, l'OM étudie la possibilité de garder tous les joueurs en pension complète à la Commanderie, jusqu'au match en Bretagne, pour limite les risques de contamination. Un modèle qui n'est pas sans rappeler la NBA, où tous les joueurs sont actuellement dans une bulle, ou la formule actuelle de la Ligue des champions, avec des tests permanents pour s'assurer de la bonne tenue des troupes. Alors que l'on aurait pu penser les joueurs réticents à une pratique qui les éloigne de leur famille et de leur confort quotidien, ils y sont plus que favorables : il y va de leur santé, évidemment. Mais aussi de leur soif de compétition. Eux aussi, ils ont hâte que les choses sérieuses reprennent...