Mercato OM : Pau Lopez, un crack en quête de relance

En quête d'un gardien pour concurrencer Steve Mandanda, l'OM semble avoir arrêté son choix sur Pau Lopez, le gardien espagnol de la Roma. Un élément en quête de relance.

Publié le 01/07/2021 à 01:00

Décidément, Pablo Longoria ne fait pas semblant quand il s'agit de mercato. Alors que l'on voyait plutôt l'Espagnol en chercheur de pépites à moindres frais - ce qu'il est aussi - on découvre un Longoria prêt à sauter sur les grosses occasions avant les autres, comme avec Milik ou Gerson, deux gabarits que l'on n'aurait pas imaginés à l'OM si facilement. Et visiblement, cet appétit pour les grosses pointures n'est pas encore rassasié, puisque le président olympien continue de mener d'autres dossiers d'envergure. On pense à Mattéo Guendouzi, mais aussi et surtout au dossier Pau Lopez, le gardien international espagnol de la Roma. Là où on voyait plutôt un jeune espoir pour titiller Mandanda et préparer sa succession, Longoria tape directement dans la crème de la profession avec un portier classé dans le Top 15 européen il n'y a pas si longtemps, et on ne va pas s'en plaindre. Tout comme on ne se plaindra pas de voir l'OM mener ce mercato tambour battant. Un mercato qui marque de grandes ambitions pour la saison prochaine, et qui prouve aussi que Frank McCourt est prêt à mettre ce qu'il faut pour y parvenir, comme nous vous l'annoncions il y a plusieurs mois.

Sampaoli semble convaincu de la nécessité d'instaurer une vraie concurrence avec Steve Mandanda. Avec Lopez, il sera servi

Ce dossier Pau Lopez est intéressant à plusieurs titres. En terme d'ambition bien sûr, que ce soit pour l'OM mais aussi pour le principal intéressé. Âgé de 26 ans, Lopez a déjà un CV bien rempli depuis ses débuts à l'Espanyol Barcelone, puisqu'il est déjà passé par Tottenham alors qu'il n'avait que 21 ans. Un prêt qui ne dure qu'une saison, puisque le natif de Girona retourne à la case départ avant de s'engager avec le Betis Séville où il va exploser. De grosses performances qui entraînent un transfert à la Roma en juillet 2019 pour 24 M€. Un tarif justifié, car cet abonné aux Espoirs espagnols a franchi le pas jusqu'aux A un an plus tôt. Pau Lopez ne compte que deux apparitions dans l'équipe, mais a été appelé une bonne quinzaine de fois sur le banc, notamment lors des dernières qualifications pour l'Euro actuel. De quoi en faire une cible privilégiée de Longoria, mais aussi d'un Sampaoli qui semble convaincu d'instaurer une vraie concurrence avec Steve Mandanda. En cas d'arrivée de Pau Lopez, ce qui semble se dessiner un peu plus chaque jour, on sera complètement dans cette configuration.

"A la Roma, il paye des erreurs dans les gros matchs, notamment lors du derby face à la Lazio. Mais c'est un vrai bon gardien"

Une concurrence entre deux poids lourds dont tout le monde pourrait bénéficier, à commencer par Pau Lopez. En effet, si le portier espagnol a démarré sa carrière sur les chapeaux de roue, elle connait un coup de moins bien depuis un an, d'où le désir de Mourinho de faire appel à Rui Patricio la saison prochaine à la Roma. Bien que titulaire la saison dernière, Pau Lopez n'a visiblement pas convaincu le technicien portugais. "Il a fait de bons matchs, explique au Phocéen le journaliste italien du Corriere della Serra Emanuele Giuliani, mais il a aussi montré des points faibles. En fait, je pense qu'il paye des erreurs dans les gros matchs, notamment lors du derby face à la Lazio. Des erreurs qui ont atteint sa confiance et celle de ses dirigeants, ce qui ne pardonne pas pour un gardien, spécialement dans un club à très haute pression comme la Roma où la patience n'existe pas. Il a besoin de se relancer ailleurs, car il reste un vrai bon gardien". Des propos confirmés par un agent espagnol qui voit en Pau Lopez un grand espoir qui doit encore confirmer : "Sa cote était très haute en Espagne, mais elle a baissé depuis un an. En fait, il joue encore sur son talent naturel avec une grande taille (1m89), un super pied gauche, rapide, agile sur sa ligne et dans les sorties aériennes, mais avec des sautes de concentrations". Rien d'inquiétant à 26 ans, un âge où la plupart des gardiens n'ont pas encore atteint leur maturité. Pau Lopez pourrait donc s'y employer dans ce nouvel OM à forte consonance hispanique, où l'on parle d'un prêt payant de 500 000 euros, assorti d'une option d'achat à 15 M€. Un tarif pas si haut que ça pour un gardien de très haut niveau...