Mercato OM : Longoria sous pression pour Lirola

Kevin Strootman pourrait avoir un rôle à jouer dans le transfert définitif de Pol Lirola à Marseille. Il ne reste que quelques jours.

Publié le 27/05/2021 à 15:42

Tout le monde est unanime. Il faut que Pol Lirola reste à l'OM ! Des supporters aux coéquipiers, en passant par Jorge Sampaoli ou Pablo Longoria, tout le monde veut conserver le latéral droit qui a réalisé de très grandes prestations depuis son arrivée à Marseille.

Ca tombe bien, c'est aussi l'envie du joueur, comme l'a expliqué son père Miquel Lirola à La Provence : "Pol ne pense qu'à une chose, que les clubs s'entendent sur le transfert et qu'il puisse continuer à l'Olympique. Il a d'autres options mais il ne veut entendre parler que de l'OM, il ne veut pas revenir à la Fiorentina".

Mais l'OM se heurte pour l'instant au problème financier, puisque la clause de 12 millions d'euros est encore jugée trop haute. Au micro de Sky Italia, le président de l'OM a confié qu'il ne restait pas longtemps pour boucler un deal : "Il a fait une grande fin de saison. Ce que nous voulons faire, c'est assurer la continuité avec les joueurs. Nous avons une option d'achat et nous devons négocier. Les circonstances à Florence sont également particulières étant donné le changement d'entraîneur, mais nous devons le comprendre. L'option d'achat est valable jusqu'au 31, il reste encore quelques jours pour négocier".

Du coup, le site Jeunes Footeux explique que Pablo Longoria tenterait actuellement de convaincre la Fiorentina d'accepter d'inclure Kevin Strootman dans le deal. Une idée qui peut faire sourire, puisque l'OM ferait d'une pierre deux coups en réussissant pareille entreprise. Mais ce ne serait pas si fou pour deux raisons : la Fiorentina aime recruter des grands noms et n'hésite pas à payer quelques gros salaires, mais surtout Kevin Strootman sort de cinq très bons mois au Genoa, et a tapé dans l'oeil de quelques écuries italiennes. Il ne reste pas beaucoup de temps à Pablo Longoria pour trouver une solution dans ce dossier, ou pour en dernier recours, payer l'intégralité de la clause de prêt.