Mercato OM : Longoria donne des précisions sur l'avenir de Milik

Arkadiusz Milik restera-t-il à l'OM à la fin de saison ? Pablo Longoria, le président de l'OM, s'engage encore un peu plus dans ce dossier.

Publié le 28/04/2021 à 14:18

Lors de la présentation de Jorge Sampaoli, vous aviez affirmé avoir le contrôle sur le dossier Milik, vous pouvez affirmer qu'il restera au club ?

Pablo Longoria : "Dire à 100% dans la vie que les choses vont se faire, c'est impossible. Je ne peux pas dire à 100% que je serai là demain avec vous parce que je peux avoir un accident. Je n'aime pas prendre des positions catégoriques dans la vie. On a le contrôle de Milik, oui. Milik est un joueur de l'Olympique de Marseille avec une formule... si je me mettais à l'expliquer on pourrait mettre toute la journée. Mais c'est un prêt avec option d'achat, avec des paiements à faire et si on paie, le joueur est un joueur de l'OM. Il n'y a pas de possibilité du tout que le joueur retourne au Napoli, sauf si on décidait ça, mais c'est pratiquement impossible. On a le contrôle de la situation sur le marché d'Arek".

Si un gros club comme la Juventus se présente, avez-vous un "gentlemen's agreement" avec le joueur pour qu'il parte ?

P.L. : "Dans le football actuel et le mercato, il y a trois personnes qui prennent une décision : le club propriétaire de la licence du joueur, le club qui veut l'acheter et le joueur. Dans le foot moderne, les joueurs ont beaucoup de contrôle sur la situation. Mais il faut négocier avec nous. Il n'y a pas de gentlemen's agreement. Mais dans le football actuel, du moment où il y a un top club, il y a beaucoup plus de possibilités pour un joueur qui veut jouer dans un top club. C'est dans l'actualité, avec la Super League et tout ce type de questions. Tous les joueurs veulent faire quelque chose en plus dans la carrière. Naturellement, il dit tous les jours qu'il est très content d'être avec nous dans un grand club, parce que nous sommes dans un grand club. Mais dans le marché, il y a toujours ce type de possibilité de finir dans les meilleurs clubs européens et c'est toujours une possibilité qui est ouverte surtout avec des joueurs du niveau d'Arek. Il n'y a pas de concret, il n'y a pas de parole donnée de libérer le joueur en cas d'offre d'un grand club. C'est toujours une question de négociations, de marché. Maintenant, on va avoir un marché d'été qui va être très compliqué. Mais l'intention du joueur dans toutes nos conversations, c'est de prolonger à Marseille. Dans toutes les conversations qu'on a avec lui, même dans ses déclarations, il est très content ici à Marseille et focalisé sur les quatre derniers matchs qui seront importants".