Mercato OM : les bons coups sur le marché des gardiens

L'OM va se mettre à la recherche d'un gardien de but cet été pour assurer la succession de Steve Mandanda. Tour d'horizon sur ce marché très particulier avec un spécialiste du poste.

Publié le 05/05/2021 à 01:00

On le sait maintenant depuis plusieurs semaines : l'OM cherche un gardien pour le mercato cet été. Une information confirmée récemment par Jorge Sampaoli et qui indique que le choix pourrait se porter sur un "numéro un bis" afin de préparer la succession de Steve Mandanda, voire de le concurrencer dès la saison prochaine. Du coup, il n'est pas inutile de se pencher sur le profil de ce que recherche l'OM, sachant qu'il faudra trouver un gardien prêt à débuter sur le banc et surtout dans des moyens suffisamment raisonnables compte tenu de la situation du club. Pour cela, Le Phocéen a fait appel au spécialiste des gardiens Benoît Tissier, du site Main-opposée.com. Interview :

Comment interpréter cette notion de numéro 1 bis ?

Benoît Tissier : "Déjà, il faut faire attention à l'équilibre du vestiaire, car faire venir un numéro 1 bis signifierait que Mandanda peut se retrouver sur la sellette, ce qui ne serait pas judicieux. C'est pour ça qu'il faut bien expliquer la démarche, avec l'arrivée d'un gardien pour préparer l'avenir, et pas pour mettre Steve en difficulté, hormis s'il s'agit d'un choix assumé par le club, évidemment".

Alors, quelle serait la solution la plus évidente qui te vient à l'esprit dans ces conditions ?

BT : "Dans ce cadre, je pense à une solution évidente avec Anthony Racioppi, l'international Espoirs suisse de Dijon. Il a 22 ans et représente pour moi un vrai gardien d'avenir, tant par la taille (1m90) que par ses caractéristiques sur sa ligne et au pied. Il ne faut pas regarder ses stats cette saison (33 buts encaissés en 21 matches de L1), car il évolue dans une équipe en grande difficulté qui va être reléguée. Dans le contenu des matches, on peut voir qu'il est le seul à surnager et que sans lui, l'addition serait beaucoup plus lourde. Il a quitté Lyon l'an dernier car il avait besoin de temps de jeu, et cette saison devant une défense très ouverte lui a fait beaucoup de bien. Il a vraiment tout ce qu'il faut pour devenir rapidement le numéro un de la sélection suisse. C'est une solution très intéressante pour l'OM, avec un jeune gardien qui parle français et connait la Ligue 1".

Et c'est tout pour la Ligue 1 ?

BT : "Dans les profils de L1 plus confirmés, et donc plus compliqué à réaliser, je pense tout de suite à Walter Benitez (29 ans) à Nice. Un gardien qui compte absolument être le titulaire de la sélection argentine à la coupe du monde 2022 et qui a besoin d'être exposé. Ce serait vraiment un mariage gagnant pour le joueur et pour l'OM, même si le risque serait évidemment de mettre Mandanda tout de suite sur le banc".

Et en dehors de la Ligue 1, quels sont les choix intéressants ?

BT : "À l'étranger, il y en a beaucoup, mais la meilleure affaire à réaliser aujourd'hui est le gardien du Dynamo Zagreb Dominik Livakovic (26 ans, 1m88). Je dirais même que c'est le top au niveau qualité/prix. Il est le titulaire indiscutable de la sélection croate et a réalisé cette saison de très grosses performances en Europa League, notamment lorsqu'ils ont éliminé Tottenham. En championnat, il est à 15 clean-sheets en 29 matches, ce qui est énorme. Lui aussi a toutes les qualités du gardien moderne et il pourrait devenir le gardien de l'OM pour les prochaines années, et même dès la saison prochaine. Il a pour moi le profil le plus intéressant avec Racioppi dans le cadre d'une transition. Sinon, je pense aussi à Pau Lopez (26 ans), le gardien espagnol de la Roma. Un autre grand profil (1m90) avec de sérieuses références puisqu'il est le troisième gardien de la Roja. La Roma l'a payé cher (23 M€ au Betis il y a deux ans), mais il n'est pas tout le temps titulaire. S'ils sont prêts à le lâcher, c'est un coup intéressant".