Mercato OM : Benedetto, stop ou encore ?

Que doit faire l'OM pour Dario Benedetto ? Le conserver ou le céder durant ce mercato pour tenter de trouver mieux ?

Publié le 18/07/2021 à 12:00

Dario Benedetto sera-t-il toujours Olympien le 31 août ? Rien n'est moins sûr et même les médias ne sont pas d'accord entre eux sur les décisions du club le concernant. Il existerait une hésitation interne concernant l'envie de se séparer ou non du buteur argentin auteur de 3 buts en 2 matchs lors du début de la préparation marseillaise. Faut-il continuer avec Dario Benedetto, en joker de luxe d'Arkadiusz Milik ?

De nombreuses raisons de ne pas changer

Il existe de nombreuses raisons de ne pas changer de doublure en attaque. La première, c'est l'envie du joueur de réussir à Marseille. Selon nos informations, Dario Benedetto a très envie de rester au club. Ce désir n'est pas anodin. Alors qu'il semblait plutôt triste de son sort la saison passée, Pipa semble avoir repris du poil de la bête. Souriant, il semble se fondre un peu mieux dans le projet du coach qui lui a offert ses cinq sélections en équipe nationale, Jorge Sampaoli. Et le Dario qui sourit est plutôt efficace. Sa première saison aura été plutôt positive dans l'ensemble avec 11 buts en 28 matchs et quelques prestations mémorables comme celle à domicile contre Saint-Etienne, son doublé à Monaco ou le match à Nîmes où il fut l'auteur d'un superbe triplé.

Adapté au club et à son fonctionnement, Dario Benedetto ne serait d'ailleurs pas simple à remplacer dans un marché où les buteurs sont très désirés. Enfin, si on pense à son statut pour la saison à venir, Benedetto a prouvé la saison dernière qu'il était capable de faire la différence en quelques minutes lorsqu'il sort du banc avec son but important contre Strasbourg au Vélodrome. De plus, ses trois buts lors de la préparation sont venus de centres. Bien servi, il peut se montrer de nouveau décisif pour l'OM.

Besoin de sang frais

Si le Dario qui sourit marche bien, celui qui ne sourit pas se traine comme une âme en peine sur un terrain, ne touche pas de ballons et ne marque presque plus. La saison passée, il n'a mis que 6 buts en 41 apparitions (23 titularisations). De quoi sérieusement envisager de changer de cap, en recrutant plutôt un jeune aux dents longues à ce poste si important de deuxième attaquant. D'autant que l'état physique d'Arkadiusz Milik sur une saison pleine reste incertain. Lui trouver une meilleure doublure peut sembler prioritaire. L'OM, de plus, a besoin de liquidités. Les 6 à 8 millions d'une potentielle cession du buteur international argentin ne seraient pas négligeables pour avancer sur d'autres dossiers, tout en recrutant un buteur possiblement en prêt.

Et puis, il y a ce désir de renouveau, de coup de balai. Le sang frais injecté par les équipes dirigeantes de l'OM a fait plaisir à voir et nul doute qu'un nouveau buteur ne ferait pas de mal à l'opération séduction initiée par le duo Longoria-Sampaoli.