Mercato : l'OM doit aussi recruter un véritable numéro 9 !

Mercato : l'OM doit aussi recruter un véritable numéro 9 !

Le Phoceen TV

MercaTalk du 21/09 partie 3 : Un attaquant et on oublie tout ?

Publié le 23/09/2020 à 01:00

En dépit de l'arrivée programmée de Luis Henrique, les recruteurs olympiens doivent-ils se mettre sur les traces d'un vrai buteur ? Le Phocéen estime que la réponse est toute trouvée.

On craignait un mercato atone pour cause de manque de moyens, mais les dernières semaines ont prouvé que Frank McCourt s'était résolu à sortir le chéquier pour l'OM s'il le fallait. Résultat, après les arrivées sans indemnités de transfert de Gueye, Balerdi et Nagatomo, Pablo Longoria a sorti de sa manche un Luis Henrique certes jeune (18 ans), mais pour lequel les dirigeants de Botafogo demandent tout de même 10 M€. On pourrait penser qu'au vu de la situation financière du club, l'OM va s'arrêter là. Mais, quelque chose nous dit que le propriétaire de l'OM n'a peut-être pas terminé son changement de cap et qu'il n'est pas exclu de le voir faire un dernier effort avant la clôture du mercato le 5 octobre. Évidemment, on n'imagine pas un tel élan de générosité sans une ou deux ventes au préalable, mais compte tenu du contexte de départ qui semblait catastrophique, il y a quand même de quoi se réjouir. De quoi s'interroger aussi, car si Luis Henrique est bien un attaquant, il n'est pour l'instant qu'un pari sur l'avenir et surtout un ailier, alors qu'André Villas-Boas souhaite un vrai numéro 9 pour pallier aux éventuels coups de mou de Dario Benedetto.

Plusieurs agents confirment que Pablo Longoria continue d'explorer le marché des avants-centres, et pas forcément pour des prêts ou des joueurs en fin de contrat

Le coach portugais n'a pas tort, car on a vu depuis le début de la saison que les moments de creux de Pipa pouvaient arriver plus vite que prévu et qu'il pouvait aussi être suspendu. Résultat, l'OM a tout de même attaqué deux rencontres (Paris et Saint-Etienne) sans numéro neuf, ce qui la fiche un peu mal avec la devise "Droit au But" sur le logo. Autant de raisons qui devraient pousser l'OM à prolonger l'arrivée du "prospect" Luis Henrique avec celle d'un avant-centre. C'est d'ailleurs le cas, puisque plusieurs agents confirment que Pablo Longoria continue d'explorer le marché des avants-centres, et pas forcément pour des prêts ou des joueurs en fin de contrat. On dit bien "explorer", car il ne faudrait pas imaginer que les difficultés financières du club se sont évaporées. L'OM devra donc vendre avant d'acheter, et on sait bien que le club olympien a toujours plus de mal dans le premier sens que dans le deuxième. Pourtant, l'effort nous parait indispensable. Déjà à cause de la fragilité de Benedetto, aussi parce que Luis Henrique ne présente aucune garantie de fonctionnement immédiat, qu'il semble être plus un ailier qu'un buteur, et enfin parce que l'OM ne joue pas le milieu de tableau. L'objectif d'atteindre une nouvelle fois le podium et de bien figurer en C1 n'est pas inaccessible, mais imaginer y parvenir sans un véritable numéro neuf supplémentaire semble très aléatoire.

Pipa Benedetto verrait un sérieux concurrent marcher sur ses plates-bandes, et ce n'est peut-être pas plus mal

Reste à savoir ce que l'on entend par véritable numéro neuf. Parle-t-on d'un remplaçant pour Benedetto ou d'un véritable concurrent ? Dans le premier cas, on peut rester en alerte sur des dossiers déjà évoqués comme Marcos Paulo (19 ans, Fluminense) ou José Macias (21 ans, Chivas). Deux éléments très jeunes et qui plaisent à la cellule recrutement depuis un bon moment. Mais, avec les Balerdi, Nagatomo et Henrique, on a vu que Longoria et Villas-Boas prenaient un malin plaisir à prendre les rumeurs à contre-pied. Du coup, tout reste ouvert en terme de profil, à l'image du Rémois El-Bilal Touré (18 ans), même si ses dirigeants ne le lâcheront pas. Dans ces cas-là, Pipa verrait un jeune mais sérieux concurrent marcher sur ses plates-bandes, et ce n'est peut-être pas plus mal. Encore une fois, l'effectif de Villas-Boas est en train de s'étoffer, et il n'est pas dit qu'il continuera de l'être. Et pour toutes les raisons évoquées précédemment, l'OM a quand même intérêt à poursuivre ses recherches.