Balotelli out, faut-il mettre le paquet sur Dembélé ?

Publié le 21/08/2018 à 13:00

Après des semaines et même des mois de négociations pour Mario Balotelli, l'OM se retrouve finalement le bec dans l'eau avec la décision de l'Italien de poursuivre à l'OGC Nice. Pas plus mal, diront beaucoup, compte tenu du peu d'empressement du buteur niçois pour rejoindre un club qui lui tendait les bras. Reste maintenant à trouver une solution de repli, même si Rudi Garcia nous expliquait encore la semaine dernière que l'arrivée d'un avant-centre n'était pas une priorité. C'est son avis, même si on imagine que le coach marseillais souhaitait ainsi ménager Germain et Mitroglou à l'approche du match de Nîmes. Mais, ce match n'a fait que confirmer ce que tout le monde pense depuis longtemps, à savoir que l'OM ne peut pas espérer viser le podium sans un attaquant de niveau international à la pointe de son triangle.

Un tarif très intéressant

Cet oiseau rare existe forcément, et on le connait d'autant plus que l'OM le suit depuis déjà plusieurs mois. Il s'appelle Moussa Dembélé et empile les buts avec le Celtic Glasgow en attendant de trouver mieux. International Espoirs (22 ans), il présente ainsi l'avantage d'être un vrai joueur d'avenir, susceptible de constituer une véritable plus-value pour les années qui viennent, ce qui n'était pas vraiment le cas de Balotelli, ni de Germain et Mitroglou. En effet, selon L'Equipe, le natif de Pontoise pourrait bouger pour une indemnité estimée à 15 M€, autant dire pas grand-chose, compte tenu des tarifs souvent démentiels pratiqués actuellement sur les buteurs. Buteur, c'est justement la caractéristique première de Dembélé, avec plus de 50 pions en moins de 100 matches avec le Celtic. Mieux : après une fin de saison dernière contrariée par les blessures, l'attaquant formé au PSG a entamé la nouvelle sur de bonnes bases avec 2 buts en 3 matches de qualification pour la Champions League et un but lors en coupe de la Ligue. Même chose avec les Espoirs français, avec 9 buts en 14 sélections.

Il connait déjà la pression au Celtic

Bref, Dembélé est tout sauf un mirage, comme nous l'expliquait récemment Romain Molina, spécialiste du foot écossais sur Hattrick.fr : "Déjà, il travaille avec un vrai coach, Brendan Rodgers, qui est très exigeant, et il est surtout dans un club qui est obligé de gagner chaque semaine. Au Celtic Park, un match nul est considéré comme une défaite, ce qui est très intéressant dans la perspective de jouer un jour au Vélodrome, car la pression y est encore plus forte. Il y a acquis une vraie culture de la gagne et il a réussi à s'imposer dans une grosse concurrence avec Leigh Griffith, qui est le meilleur attaquant écossais. Il est capable de prendre la profondeur avec sa vitesse et sa puissance. C'est une vraie pointe qui peut jouer tout seul devant, car il est vraiment équipé question physique. Pour moi, ce serait typiquement le genre de joueur pour Bielsa. Garcia sait aussi faire progresser ses joueurs et c'est pour ça que ce serait une bonne idée pour lui d'aller à Marseille".

De quoi militer pour son arrivée, ou du moins pousser les dirigeants à tout faire pour réussir ce dossier, car tout semble réuni pour que le mariage soit un succès. Moussa Dembélé est un vrai buteur, il est jeune, le Celtic est prêt à le vendre pour une somme raisonnable, et l'OM pourrait constituer pour lui un vrai tremplin vers l'équipe de France A. Autant d'arguments qui nous pousssent à dire banco !