OM : Payet explique pourquoi il baisse son salaire

Dimitri Payet revient longuement sur son choix de prolonger jusqu'en 2024 tout en baissant son salaire...

Publié le 27/06/2020 à 18:22

Dimitri Payet, pourquoi ce choix de prolonger ton contrat à l'OM jusqu'en 2024 en baissant ton salaire ?

Dimitri Payet : "Je suis extrêmement heureux d'être là aujourd'hui, parce que c'est pour moi un jour important. J'ai souvent dit que j'aimais ce club, que je suis revenu ici parce que ma famille s'y sentait bien. Le club est venu me chercher il y a un certain nombre d'années, j'avais besoin du club et ils sont venus. Aujourd'hui j'ai envie de lui rendre et mon geste a commencé à germer dans ma tête quand le président a commencé à parler de la phase 2. Qu'il fallait qu'aujourd'hui les joueurs fassent des efforts et je me suis dit qui de mieux que moi pour montrer l'exemple, de dire "Moi j'aime ce club et je suis prêt à faire tout ce qu'il faut pour que le club grandisse." Aimer le club, le dire, c'est bien, le prouver c'est mieux. C'est ce que j'ai voulu entre guillemets faire. Après j'avais une idée, c'était de finir ma carrière ici, mais de pas terminer mon histoire avec l'OM, de la continuer autrement, d'essayer d'apporter autre chose après mais toujours dans le but de faire grandir l'institution OM donc on s'est mis d'accord là-dessus et ça a été l'aboutissement d'une discussion qui a été très facile parce que les deux camps avaient le même objectif d'avancer ensemble et de faire grandir le club. Je voulais aussi remercier le coach car ma réflexion a abouti quand cette saison je me suis épanoui sur le terrain et je pense qu'il en a fait beaucoup pour moi et c'est aussi un geste assez particulier de partager cette conférence avec lui."

Tu avais l'air hésitant pour prolonger pendant le confinement. Quel a été le déclic ?

D.P. : "Cette idée a germé dans ma tête quand le président nous a parlé de cette phase 2 qui était importante pour le club, et qu'il fallait que tous fassent des efforts importants pour aider le club à avancer et à progresser. Concernant les salaires durant le confinement je l'assume, à ce moment-là je ne pouvais pas le faire pour des raisons personnelles. Est-ce que deux mois de salaire... ? Oui ça aurait aidé le club, mais je voulais faire quelque chose de plus concret, de plus symbolique, et je pense que ce qu'il s'est passé aujourd'hui a plus d'impact et ça aide vraiment le club pour continuer dans cette phase."

C'était aussi pour éteindre la polémique sur ton salaire pendant le confinement ?

D.P. : "Pour rentrer dans le détail, j'ai trois entreprises. J'en ai fermé une, j'essaie de sauver une deuxième. J’ai des engagements qui n'engagent que moi. Donc je ne pouvais pas pendant cette période faire cet effort-là. J'assume ce que je fais et je sais où je veux aller. Si j'ai fait ça aujourd'hui, ce n'est pas par rapport à ce que j'ai dit. La réflexion était avant ça. J'ai trois petits, j'en ai un autre qui va arriver, j'avais besoin d'avoir une stabilité et de savoir où on allait et de ne plus me poser de question après chaque offre au mercato. Si je suis revenu ici, c'est aussi pour ma famille qui se sent bien ici et l'idéal pour moi était de rester jusqu'à la fin. Il fallait qu'avec le président tout soit aligné. Je savais qu'il fallait faire des efforts, mais c'est une réflexion qui est venue bien avant tout ça."