OM-Saint Etienne : les ultimes réglages de Sampaoli

Avec la rencontre face aux Verts ce mercredi soir, le coach olympien va encore avancer vers ce qui devrait être l'équipe type du début du championnat.

Publié le 28/07/2021 à 01:00

Ce mercredi soir (21 heures , C8), l'OM attaque le sixième et avant-dernier sommet de sa préparation face à Saint-Etienne à Gueugnon. Une sixième étape qui va nous rapprocher de ce que devrait être l'équipe de départ de Jorge Sampaoli pour attaquer le championnat le 8 août prochain à Montpellier. Nous rapprocher du onze-type, mais aussi du schéma qu'utilisera l'Argentin avec sa nouvelle équipe, très largement remaniée cet été par Pablo Longoria et dont il a validé chaque recrue. Grâce à ce mercato fourni et précoce, ces nouvelles têtes ont déjà été intégrées au fur et à mesure lors des rencontres précédentes. Une chance que n'ont pas tous les entraîneurs de Ligue 1 et qui devrait logiquement nous donner un temps d'avance, au moins sur le papier. Mais entre la théorie et la réalité, il y a souvent un fossé, et celui que doit combler Sampaoli concerne les derniers réglages tactiques et individuels dans tous les secteurs du terrain.

Il n'a échappé à personne que certaines associations ont encore du mal à accorder leurs violons sur le terrain

Concernant l'état physique des joueurs, et en particulier des recrues, la sensation est plutôt bonne. "Ma première impression, c'est que l'équipe me parait assez fraîche physiquement et mentalement, nous expliquait le technicien Mecha Bazdarevic après le nul à Benfica (1-1). S'ils arrivent tous à jouer ensemble, ça peut être très intéressant". L'ancien sélectionneur de la Bosnie a raison, dans la mesure où l'OM termine mieux ses matches que ses derniers adversaires. Le signe d'une bonne condition physique, y compris chez des joueurs qui ont parfois du mal à démarrer, comme Dimitri Payet. En revanche, il n'a échappé à personne que certaines associations ont encore du mal à accorder leurs violons sur le terrain. On pense à Alvaro et Balerdi en défense centrale, au positionnement hybride de Kamara par rapport à ses coéquipiers du milieu, où encore du rôle de Cengiz Ünder sur son côté droit.

Au vu des derniers matches de la défense centrale, on se dit que William Saliba ne devrait pas s'éterniser sur le banc

Ces flottements, Sampaoli devrait certainement continuer de les corriger face aux Verts. De plus, l'Argentin va entrer dans le vif du sujet, à savoir : trancher. Parce qu'il y a matière à le faire. L'Argentin va notamment devoir faire son choix en défense centrale, et au vu des derniers matches, on se dit que William Saliba ne devrait pas s'éterniser sur le banc. Même chose au milieu, où Mattéo Guendouzi devrait logiquement s'emparer de la place de numéro 6 titulaire pour laquelle il est venu. Enfin, en attendant le retour de Milik devant, on se dit qu'entre Benedetto et Bamba Dieng, la titularisation du jeune sénégalais n'aurait rien de scandaleux au vu de ce qu'il produit. Enfin, il reste à dispatcher les places qu'il reste au milieu entre Gueye, Rongier et Gerson, sachant que ce dernier n'est pas venu non plus pour s'assoir sur le banc. Cela pourrait donner le onze suivant : Mandanda - Alvaro (Balerdi), Saliba, Peres - Kamara, Guendouzi, Gerson, Amavi (Luis Henrique) - Ünder, Dieng, Payet