OM-Lorient : aux Olympiens de briser la dynamique bretonne

Focus sur le FC Lorient, prochain adversaire de l'OM en Ligue 1 dimanche au stade Vélodrome. En vidéo, retrouvez également l'avant match du Talk Show du Phocéen.

Publié le 16/10/2021 à 15:00

A quel Lorient s'attendre demain dimanche au Stade Vélodrome ? Les Merlus de Christophe Pélissier effectuent en tout cas un très bon début de saison, avec une 7e place au classement et leurs six derniers matchs sans défaite en Ligue 1.

Pas un gros effectif, mais des éléments de qualité

Pour le journaliste de Ouest-France Arnaud Huchet, interrogé dernièrement par Le Phocéen, leur forme actuelle ne doit rien au hasard : "Ils réalisent un bon début de saison, dans la lignée de leur deuxième partie de saison dernière. Ils avaient galéré après l'accession et ils ont réalisé une grosse phase retour qui leur avait permis de se maintenir. Ils repartent sur la même dynamique, avec des points et des contenus intéressants. Ce n'est pas un gros effectif, mais il y a des éléments de qualité avec des joueurs comme Moffi ou Grbic qui ont été achetés pour près de 10 M€, ou encore Le Fée et Laurienté". Arnaud Laurienté, "l'une des meilleures frappes de balle en Ligue 1", sera donc à surveiller, mais c'est surtout dans les performances collectives que les Bretons performent.

Pellissier a trouvé son système

Christophe Pelissier, le coach des Merlus, a en tout cas trouvé le système idéal pour que les qualités de son équipe s'expriment : "Oui, il a trouvé son système avec ce 3-5-2 qu'il avait inauguré la saison dernière pour la réception du PSG en janvier (3-2), et c'est à ce moment-là que ça avait basculé du bon côté. Les joueurs se sentent bien comme ça et leur début de saison le démontre. Certains se révèlent depuis, avec évidemment Terem Moffi, Armand Laurienté, et le Marseillais Laurent Abergel qui est l'élément moteur de cette équipe au milieu. Il est aussi le plus régulier". Un certain Laurent Abergel, loin d'être un inconnu sur la Canebière, qui sera visiblement le moteur de cette belle machine lorientaise. Aux Olympiens de jouer !