OM : la première séquence réussie de Jorge Sampaoli

L'OM de Jorge Sampaoli boucle son premier mois de compétition. Premier point d'étape.

Publié le 30/08/2021 à 01:00

Alors que la première trêve internationale débute, l'OM de Jorge Sampaoli termine une première séquence réussie, avec 7 points en 3 matchs. De quoi passer la trêve au chaud et redémarrer ensuite le championnat avec, qui sait, des dernières recrues...

Avec un effectif incomplet, Sampaoli a réussi son premier mois de compétition

On craignait un peu ce début de championnat et il y a avait de quoi. Pas que l'OM soit inférieur à Montpellier, Bordeaux ou St Etienne, mais les Olympiens attaquaient leur saison face à des équipes appartenant, sur le papier, au haut du panier de la Ligue 1. Si l'on y rajoute Nice et son joli recrutement, dont le score du match est encore incertain, il y a de quoi être satisfait de cette première séquence olympienne. Sans Arkadiusz Milik, sans Pol Lirola entré hier pour les dernières minutes du match face aux Verts, l'OM empoche tout de même 7 points en 3 rencontres malgré un effectif énormément remodelé qui laissait craindre des problèmes de cohésion d'équipe. De quoi se dire que Sampaoli a plutôt réussi son coup pour ce premier mois de compétition.

Des imperfections, mais que d'émotions déjà !

Des imperfections, dues à ce manque de vécu ensemble ou pas, il y en a, c'est certain. Derrière, l'OM s'est parfois montré friable, assumant son manque d'équilibre. En attaque, l'absence de vrai numéro 9 fut parfois criante et face à Bordeaux, on a même eu droit à un sacré trou d'air en 2e mi-temps. Mais à part ça, que d'émotions déjà ! On en demandait, nous voilà servi. Entre une remontada euphorique à Montpellier (2-3), deux matchs à la maison dans un Vélodrome brûlant face à Bordeaux (2-2) et Sainté (3-1), sans parler de l'incroyable parodie qui s'est déroulée à Nice le week-end dernier, on a déjà eu de quoi se lever, hurler, crier, débattre. La trêve internationale s'impose à présent et l'OM devra se retrousser les manches face à Monaco et Rennes pour commencer, sans compter la C3 qui pointe le bout de son nez. D'ici là, les défauts seront travaillés, les batteries rechargées et qui sait, quelques recrues peut-être arrivées... On a hâte d'y être et de découvrir ce que nous réserve la suite de la saison.