OM : et vous, vous pensez quoi d'un OM en Super League ?

Le projet de Super League européenne est très décrié par les supporters. A la fin de l'article, donnez votre sentiment sur le sujet.

Publié le 20/04/2021 à 12:00

Si le football manquait d'actualité cette semaine, on peut dire que les douze clubs qui ont imaginé ce projet de Super League européenne y ont remédié avec talent. En 24 heures, tout ce que le foot compte de joueurs, coachs, supporters, journalistes et même politiques y est allé de son commentaire, et le moins que l'on puisse dire est que cette idée d'une ligue privée fait l'unanimité contre elle. En même temps, on imaginait mal le contraire, tant ce concept de 12 (et bientôt 15) clubs se partageant un énorme gâteau selon leurs propres règles va à l'encontre de toute éthique sportive. Ceci dit, il est aussi très naïf de penser que l'éthique règne encore sur le foot de haut niveau, et en particulier dans les arcanes de l'UEFA dont le président se fait depuis hier le gardien de la morale. Bref, il y a à boire et à manger dans cette histoire, d'autant qu'elle ressemble plus à un coup de pression pour augmenter les revenus de ces gros clubs qu'à une réelle volonté d'aller au bout.

 

"Si l'OM s'embarquait dans cette aventure, ce serait l'assurance d'avoir un gros club avec de très gros moyens pour recruter"

 

Mais, ce qui nous intéresse aujourd'hui, c'est de connaitre votre avis sur les conséquences que ce projet pourrait avoir pour l'OM, dans le cas où le club olympien serait appelé à y participer. En effet, aucun club français ne figure pour l'instant dans cette liste, mais si c'était le cas, il ne fait guère de doute que l'OM, tout comme le PSG, serait en tête de gondole pour décrocher un siège, les deux clubs rivaux étant de loin les plus gros générateurs d'audience du foot hexagonal. Du coup, lundi, Le Phocéen faisait appel à un économiste du sport afin d'évaluer les conséquences d'une participation de l'OM à l'aventure. Et là, il est évident que les soucis financiers du club ne seraient plus qu'un mauvais souvenir avec une telle source de revenus. "Sans parler d'éthique, il faut quand même savoir que si l'OM s'embarquait dans cette aventure, ce serait l'assurance d'avoir un gros club avec de très gros moyens pour recruter et de très grosses audiences, explique Vincent Chaudel de l'Observatoire du Sport-Business. Imaginez qu'on évoque 350 M€ par an garantis pour les participants. Il y a quand même de quoi réfléchir, car c'est plus de deux fois le budget global de cette saison. Encore une fois, je ne parle pas de l'aspect moral de ce bouleversement, mais un OM à l'intérieur de cette Super League prendrait une autre dimension".

Vu comme ça, il y a effectivement matière à réfléchir si l'on ne considère que l'aspect économique et la possibilité de rattraper enfin notre retard sur les géants européens. En revanche, l'idée même d'une ligue privée entre clubs milliardaires dénuée de tout ce qui fait l'incertitude du foot est à des années-lumière de l'idéal du supporter. Alors, faites votre choix !