OM 4-0 Strasbourg : de toute façon, Frappart allait siffler penalty

L'OM n'avait pas forcément besoin du but de Lens face à Monaco pour terminer deuxième.

Publié le 22/05/2022 à 10:17
OM 4-0 Strasbourg : de toute façon, Frappart allait siffler penalty

Hier samedi, l'OM s'est qualifié directement pour la Champions League en battant Strasbourg à l'Orange-Vélodrome (4-0), alors que Lens égalisait à la dernière minute du temps additionnel face à Monaco (2-2). Un final extraordinaire, alors que les Olympiens tentaient de mettre le 5e but qui leur assurait de toute façon la deuxième place avec un meilleur goal-average DIRECT que les Monégasques. En effet : selon le règlement de la Ligue 1, en cas d'égalité de points, le départage se fait d'abord au goal-average simple. En cas de nouvelle égalité, les clubs seront alors départagés à la différence de buts lors des rencontres disputées ENTRE EUX. Et c'est le cas pour l'OM, avec une victoire à Monaco (2-0) lors de la 5e journée, et une défaite (0-1) au Vélodrome (27e journée).

En y regardant de plus près, les Olympiens n'avaient donc pas (forcément) besoin du but de Ganago à Bollaert pour valider leur qualification directe en C1. En effet, lors de la toute dernière action, un Strasbourgeois contre une frappe marseillaise de la main dans sa surface, et la VAR était sur le point de la signaler à Stéphanie Frappart, qui aurait donc sifflé penalty. On ne sait pas si ce dernier aurait été transformé et on n'aurait pas aimé être à la place du tireur, mais c'est une autre histoire...