OM 3-1 MHSC : le but de Montpellier était-il valable ?

OM 3-1 MHSC : le but de Montpellier était-il valable ?

Le Phoceen TV

OM 3-1 MHSC : Villas-Boas salue les entrées décisives des remplaçants

Publié le 07/01/2021 à 12:00

Le but montpelliérain de Florent Mollet a été accordé alors qu'Andy Delort était en position de hors-jeu.

Mercredi, l'OM a eu la bonne idée de battre Montpellier 3-1, évitant ainsi une grosse polémique. En effet, sur l'égalisation montpelliéraine de Florent Mollet (52e), on s'aperçoit qu'Andy Delort laisse passer l'ouverture de Jordan Ferri entre ses jambes alors qu'il est hors-jeu, faisant ainsi clairement action de jeu à notre sens. Mais, après un bref échange avec l'assistance vidéo, Stéphanie Frappart a validé le but. Une décision largement contestée par les Olympiens et leurs supporters qui, heureusement, restera sans conséquence puisque Payet et Germain creuseront l'écart. Mais, pour faire la lumière sur cette action litigieuse, Le Phocéen a demandé son avis à l'ancien arbitre international Saïd Ennjimi. Interview :

Comment peut-on ne pas siffler hors-jeu alors qu'Andy Delort fait clairement action de jeu ?

Saïd Ennjimi : "Il faut savoir qu'au départ, on considère que si le joueur a usé de sa position de hors-jeu pour gêner un défenseur ou le gardien de but, son geste influence le gardien et le but est refusé. Là, il s'agit de savoir si Delort a mis dans le doute chez les défenseurs ou le gardien de l'OM en laissant passer le ballon entre ses jambes, alors qu'il est effectivement en position de hors-jeu au départ de l'action".

Alors, votre verdict au vu des images ?

SE : "Je confirme que le but est valable, car il n'y a pas véritablement de tromperie vis-à-vis des défenseurs marseillais qui continuent leur course vers le buteur Florent Mollet. Delort revient effectivement d'une position de hors-jeu et laisse passer le ballon entre ses jambes, mais il est loin du but et, surtout, cela ne perturbe pas le défenseur marseillais qui continue sa course vers Mollet. On considère donc que Delort n'a pas abusé de sa position pour tromper l'adversaire".

Il fait quand même action de jeu. Il n'y a même pas débat ?

SE : "Non. Je viens de revoir les images et les arbitres ont eu raison d'accorder le but compte tenu des consignes qui leur sont données. En général, sur ce type d'action, on siffle hors-jeu lorsqu'elle se situe plus près du gardien de but et que ce dernier est réellement gêné. Là, à 40 mètres du but, ce n'est pas le cas. Je rajouterais que le hors-jeu aurait sûrement été sifflé si le défenseur marseillais avait arrêté sa course, mais il ne l'a pas fait. Le but est donc valable".

Voilà pour l'analyse de la règle existante, qui confirme bien qu'un joueur faisant action de jeu est suceptible d'être sanctionné d'un hors-jeu. Tout est donc une question d'appréciation et à ce sujet les avis divergent largement quand au rôle d'Andy Delort sur ce but. Pour beaucoup, il est plus que clair que le Montpelliérain influence largement les réactions des défenseurs marseillais. Et vous, qu'en pensez-vous ?