Mercato OM : des idées de prêts à gauche et en pointe

Voici quelques pistes de prêts à creuser aux postes où l'OM souhaite se renforcer cet hiver.

Publié le 31/12/2020 à 01:00

On ne va pas le répéter à chaque fois mais l'OM ne roule pas sur l'or. Ceci dit, les décideurs olympiens n'excluent pas de renforcer l'équipe cet hiver, comme l'expliquait sur le plateau du Phocéen Pablo Longoria il y a un mois : "Pour le mercato d'hiver, on a un effectif avec beaucoup de contrats. Mais l'obligation de la cellule de recrutement, et la mienne comme directeur, est de superviser, d'être prêts et préparés pour améliorer tout le temps l'équipe. On doit être attentifs. S'il y a des opportunités sur le marché, on va chercher à faire du mercato". Avec un budget aussi serré, les "opportunités" dont parle le directeur sportif olympien concernent certainement des possibilités de prêts, à l'image de ce qu'a fait l'OM l'été dernier avec des éléments comme Leo Balerdi et Michaël Cuisance. C'est pourquoi Le Phocéen a choisi de faire un tour sur ce marché aux postes qui semblent prioritaires cet hiver pour renforcer l'effectif marseillais : après quelques idées au poste de défenseur droit, voici quelques pistes à gauche et en pointe.

Arrières-gauche

Oleksandr Zinchenko (24 ans, Manchester City) : Comme pas mal de joueurs de ces grosses écuries anglaises, Zinchenko ne joue quasiment jamais en Premier League (12 minutes cette saison), alors qu'il dispose d'un beau temps de jeu en Champions League. Il était d'ailleurs titulaire face à l'OM, l'Olympiakos et Porto. Il l'est aussi avec l'équipe d'Ukraine (35 sélections) et fait partie des très bons latéraux en Europe. Chez les Citizens depuis 2016, il dispose d'un joli contrat jusqu'en juin 2024 mais aussi d'un bon de sortie en janvier. Sa vitesse et son excellent pied gauche pourraient faire du bien à l'OM.

Nico Schulz (27 ans, Dortmund) : L'international allemand du Borussia ne joue plus beaucoup cette saison (5 matches en Bundesliga, 2 en C1), barré par Raphaël Guerreiro. Acheté 25 M€ il y a un an et demi à Hoffenheim, cette pointure de la Bundesliga trouve le temps long et pourrait bien aller voir ailleurs. Début octobre, Dortmund a refusé une offre de prêt de la part de Manchester United, mais c'était il y a trois mois. Ce n'est certainement pas donné, mais il y a peut-être quelque chose à tenter avec cet élément de très haut niveau.

Emerson (26 ans, Chelsea) : Comme Zinchenko à City, Emerson est habitué au banc de Chelsea en Premier League (2 matches). L'international italien de 26 ans a eu droit à du temps de jeu en C1 (4 matches) avec de très bons matches à la clé. Né au Brésil, Emerson a été formé à Santos avant d'effectuer un joli début de carrière à Palerme puis à la Roma. Un latéral gauche très solide et doté d'une belle qualité de centre. Lui aussi peut évoluer plus haut au milieu. Poussé vers la sortie par les Blues, il est demandé par le Napoli et d'autres clubs italiens.

Javairo Dilrosun (22 ans, Hertha Berlin) : Un choix spécial, car l'international néerlandais est un ailier gauche de formation, mais il peut évoluer un cran plus bas. Cela en fait un joueur doublement intéressant. Un énorme potentiel qui, pour le moment, ne parvient pas à s'imposer totalement aux yeux de son coach Bruno Labbadia. Formé à l'Ajax puis à City, Dilrosun a le profil de ce que recherche Pablo Longoria à l'OM de par son âge et son potentiel. Un coup à tenter, d'autant que le Hertha est en difficulté cette saison après avoir fait signer beaucoup de joueurs.

Attaquants

Luka Jovic (23 ans, Real Madrid) : Acheté 63 M€ par le Real à Frankfort il y a un an et demi, l'ancien prodige de l'Etoile Rouge et de Benfica est un gros flop en Liga. Pourtant, ce n'est pas le talent qui lui manque, mais Zidane ne lui accorde toujours pas sa confiance (4 matches en championnat). Le Real lui cherche donc une porte de sortie et c'est peut-être le moment de s'y engouffrer. L'OM ne serait toutefois pas le seul sur le coup, puisque Wolverhampton le veut et que Francfort et l'AC Milan sont en embuscade. Mais, qui ne tente rien..

Islam Slimani (32 ans, Leicester) : Ce n'est pas la première fois que l'on parle de l'international algérien de Leicester, mais force est de constater que lorsqu'il joue, il marque et il fait marquer. La preuve avec le remarquable duo qu'il a formé avec Ben Yedder la saison dernière à Monaco. Selon les dernières rumeurs, Pablo Longoria a pensé à lui, mais Villas-Boas serait réticent. Cela vaut peut-être le coup d'y réfléchir à deux fois, car il ferait beaucoup de bien dans un 4-4-2 avec Benedetto. Il faudra toutefois faire vite, car Juninho le veut à Lyon en cas de départ de l'un de ses attaquants.

Cenk Tosun (29 ans, Everton) : Quand on voit les ravages causés par Burak Yilmaz avec Lille en Ligue 1, on se dit qu'aller chercher son partenaire d'attaque en sélection turque ne serait pas une mauvaise idée. De plus, barré par Richarlison et Calvert-Lewin, il ne joue quasiment pas avec les Toffees. Dommage, car l'ancien de Besiktas a fait ses preuves, et il sait marquer des buts. Il faudra faire vite, car son ancien club veut le récupérer, de même que Sam Allardyce à West Brom. Un joli coup à tenter.

Odion Ighalo (31 ans, Manchester United) : Avec un seul match en Premier League cette saison, l'attaquant prêté à MU par le Shanghai Shenua va retourner en Chine fin janvier. International nigérian, il a roulé sa bosse un peu partout, notamment en Italie où il a fait partie de la fameuse galaxie de l'Udinese. Un véritable avant-centre capable de jouer seul devant ou en duo. Il l'a montré la saison dernière en brillant avec MU. Mais l'arrivée de Cavani et l'explosion de Greenwood l'ont condamné. Alors, pourquoi pas ?