Faut-il s'inquiéter pour Kamara et Lopez ?

Publié le 06/02/2019 à 14:51

En cas de nouvel échec de l'OM au pied du podium en fin de saison, les dirigeants olympiens se verront certainement obligés de vendre. Sans parler des gros dossiers comme Thauvin, l'OM doit aussi se pencher sur ses jeunes pousses. Habituellement peu performant dans ce domaine, le club dispose désormais avec Boubacar Kamara d'une "pépite", à laquelle on peut ajouter un autre produit maison comme Maxime Lopez. Lui aussi suscite l'intérêt des gros championnats, notamment en Espagne où on avait évoqué à ses débuts le FC Barcelone, mais plus récemment le FC Séville. C'était fin janvier, peu avant l'arrivée en prêt du milieu croate du Napoli Marko Rog. On peut estimer qu'avec son retour en forme, le minot du Burel fera lui aussi l'objet de convoitises l'été prochain. Sous contrat jusqu'en juin 2021, son dossier devra, au même titre que celui de Kamara, être surveillé de près.

Il est des comparaisons flatteuses, et celle-ci en est une. En effet, selon le site italien Tuttocalcionews, le directeur sportif du Milan AC Leonardo voit en Kamara le futur Thiago Silva, notamment "pour l'élégance de ses interventions". Et l'ancien patron du recrutement du PSG en sait quelque chose, lui qui avait fait du brésilien le pilier de la nouvelle ère qatarie à son arrivée en 2012 pour environ 50 millions d'euros, plus des bonus. Sept saisons plus tard, O Monstro continue de se friser les moustaches (qu'il n'a pas) sur les terrains de Ligue 1 à 34 ans, et Leonardo voit bien le minot marseillais marcher sur ses traces, avec 15 ans de moins.

Cet intérêt, dévoilé au départ par le site spécialisé Calciomercato.com, n'a rien d'étonnant, car le Milan AC est en train de faire peau neuve en vue de la saison prochaine. L'actuelle est déjà une déception compte tenu des moyens mis en oeuvre l'été dernier, avec certes une 4e place en série A, mais à 24 points de la Juve. Ceci dit, la Champions League reste dans le viseur des Rossoneri, et Leonardo a déjà commencé les travaux de rénovation, avec de gros potentiels achetés cet hiver comme Piatek ou Paqueta. Le niçois Allan Saint-Maximin serait également pressenti pour rejoindre la Lombardie l'été prochain.

Bouba Kamara fait donc figure de cible idéale, car personne n'ignore que le jeune central marseillais n'a toujours pas renouvelé son contrat, et que ce dernier prend fin en juin 2020. La nouvelle peut faire trembler les dirigeants olympiens, car Leonardo, qui a par exemple fait des coups similaires comme Marco Verratti au PSG, a l'art de convaincre les jeunes pousses à fort potentiel de lui faire confiance. Déjà dans le viseur de grosses écuries européennes depuis son éclosion, Kamara devra donc composer avec les sirènes du Milan l'été prochain. De quoi convaincre définitivement les décideurs olympiens de passer la vitesse supérieure sur le dossier ?

> En vidéo, la réaction de Bouba Kamara suite à son but face à Bordeaux.