L'émission spéciale de RMC sur l'OM !

  • 20:00

    C'est la fin de cette émission spéciale à Marseille. Merci de nous avoir suivi.

  • 19:58

    Florent Germain, correspondant d'RMC à Marseille : "La difficulté pour Eyraud, c'est de se rendre compte que la restructuration c'est bien, mais ça peut être vite balayé avec deux trois mauvais résultats consécutifs. Ils ont réussi à donner un peu plus de stabilité au club. Bravo pour ça".

  • 19:49

    AVB : "Je suis bien ici, vous avez un Pays magnifique. Surtout la Provence. Je suis bien entre Cézanne et Saint-Victoire avec ma moto électrique. Dans un super club, le plus grand de France selon moi. J'ai bien aimé le reportage de Transversale sur l'histoire européenne de l'OM. Ca m'a inspiré pour la Ligue des champions à venir".

  • 19:46

    Jean-Louis Tourre rapporte à AVB les propos d'Eyraud sur son envie de continuer l'aventure avec l'OM. Le coach rappelle qu'il y a trois joueurs en fin de contrat dans l'effectif et que c'est peut-être plus prioritaire. Mais il remercie JHE pour sa décla.

  • 19:45

    Sanson : "J'étais venu chercher la Ligue des champions en signant à l'OM. Pourquoi partir à ce moment-là ? Même si je suis deçu de ne pas la découvrir devant le public de l'OM. Quand on repense aux ambiances contre Salzbourg ou Leipzig..."

  • 19:42

    Di Meco relance AVB sur la possibilité de passer Payet en 10 dans un 4-2-3-1. Villas-Boas explique que ce n'est pas possible (comme il le dit à chaque fois en conférence de presse). En gros, le coach explique que dans le foot moderne, tout le monde doit défendre. Et que si Payet est dans l'axe, il va peut-être un peu trop vite vers l'avant, et permet trop en cas de perte de balle à l'équipe adverse de placer des contre-attaques. En France, c'est trop risqué parce que tout le monde joue le contre. Théorie enfin développé et intéressante.

  • 19:39

    Villas-Boas : "La formation, c'est un projet sur 3-4 ans, il faut attendre. On sait ce qu'il se passe dans ce secteur à Marseille, c'est en train de changer. On va avoir besoin d'un gros scouting, pour mieux les fournir. Lucas Perrin et Marley Aké sont venus la saison dernière. Chabrolle on n'a pas réussi à le prêter, Ali Abdallah Mohamed oui. Alexandre Phliponeau retourne avec la réserve. Perrin a un gros potentiel pour jouer en Ligue 1".

  • 19:36

    Lucas Perrin est là aussi : "Le coach m'a donné ma chance dans le groupe l'an dernier alors que j'étais l'année d'avant le neuvième défenseur dans la hiérarchie. Je lui dis merci".

  • 19:33

    André Villas-Boas débarque dans l'émission. Visiblement, il n'était pas attendu. AVB revient sur le possible changement à trois, évoqué en conférence de presse.

  • 19:33

    Rongier, sur son niveau actuel : "Ce n'est pas une excuse mais le Covid ça fatigue. Après les supporters nous manquent énormément. Passer de 60 000 spectateurs à zéro, c'est frustrant".

  • 19:30

    Rongier, sur son adaptation express : "Ca fait un moment que l'idée de partir de Nantes me trottait. Après je pense que c'est le groupe. J'avais un peu d'appréhension. Je connaissais pas et il est magnifique, on sait travailler mais on rigole beaucoup aussi".

  • 19:29

    Valentin Rongier : "Quand on arrive dans un vestiaire comme celui de l'OM, on doit s'adapter, se mettre au niveau. Tous les matchs sont scrutés, analysés. A la moindre contre-performance on est jugé donc il faut travailler".

  • 19:26
  • 19:24

    Sanson : "Les clubs savent qu'on fait beaucoup de courses avec Valentin, et ils s'organisent mieux pour nous contrer. L'an dernier, peut-être que j'en ai fait pour rien".

  • 19:22

    Balerdi : "Ici, il y a plus de jeu, plus de technique, il y a plus d'agressivité, de duels en Argentine. Par rapport à ma période à Dortmund, j'ai compris ce qu'il fallait faire désormais pour jouer".

  • 19:21

    Cuisance : "J'avais pas peur de travailler avec Bielsa, mais ça ne s'est pas fait avec Leeds. Je ne sais toujours pas pourquoi. Tant mieux parce que ça me permet aujourd'hui d'être à l'OM".

  • 19:20

    Eric Di Meco explique à Balerdi que le plus grand joueur argentin passé par l'OM est en fait Uruguayen...

  • 19:18

    Morgan Sanson : "On a fait une préparation pour la Champions League. Maintenant, on y est, on va voir. Mais ce contexte est en train de tuer le foot. Quand à la 85e tu as une course à faire et que le public te pousse, tu la fais sans même t'en rendre compte. Là..."

  • 19:16

    Cuisance : "La Champions League, c'était un élément important pour moi. J'ai fait le final 8 avec le Bayern, ça m'a donné envie de plus la jouer. Le fait que Marseille la joue ça m'a fait envie".

  • 19:15

    Au tour des joueurs de débarquer dans l'émission : Valentin Rongier, Leonardo Balerdi et Michaël Cuisance.

  • 19:13

    Pablo Longoria sur la formation : "La méritocratie, pour les jeunes, c'est très important. Mais il faut aussi leur vendre un projet crédible. Je peux dire qu'il y a un bon centre de formation".

  • 19:10

    Nasser Larguet répond à Eric Di Meco, qui s'interroge sur le recrutement de Balerdi alors que Lucas Perrin avait donné satisfaction la saison dernière : "Ca doit motiver les jeunes. Pour gagner une place à l'OM, il faut être très fort. Sur le plan athlétique, physique et mental. Il y en a certains qui ne sont pas encore prêts à faire face au très haut niveau".

  • 19:08

    Nasser Larguet, sur la formation : "Il faut arriver à prendre des bons jeunes dès le départ. Et puis ça marche mieux parce qu'on a un entraîneur de l'équipe première qui nous demande des jeunes à chaque trêve. Là il a demandé un jeune milieu, il m'a envoyé un message il veut le revoir".

  • 19:00
  • 18:55

    Place dans l'émission à toutes les actions menées par "OM Fondation" avec sa présidente Lucie Venet.

  • 18:50

    Eyraud : "Il ne peut pas y avoir de racisme à Marseille. Nos supporters ne l'accepteraient pas, le joueur reconnu coupable serait vite ostracisé. Heureusement, ce n'est pas le cas d'Alvaro".

  • 18:45

    Eyraud : "J'ai appris qu'une bonne équipe c'est un équilibre entre les jeunes et les moins jeunes. Je tiens à saluer ce qu'a fait Payet et Mandanda. Payet, il est venu me voir pour me dire qu'ici c'était sa vie. Dans le foot, ça n'existe pas. On dit qu'il a lissé son salaire, ce n'est pas vrai, il a laissé beaucoup d'argent sur la table. Il n'y a pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour. Et ce qu'a fait Mandanda aussi, c'est grand !"

  • 18:43

    Longoria sur le projet de l'OM : "La performance sportive est la clé. Il faut aussi arriver à un équilibre financier, donc avec des recettes sur les transferts. On doit l'accepter".

  • 18:36
  • 18:34

    Eyraud annonce qu'il va monter un recours auprès du TAS pour faire annuler les sanctions actuelles de l'OM infligées par le fair-play financier, vu le contexte.

  • 18:31

    Eyraud, sur le prix de Médiapro à 25 euros qui semblait pas rentable : "C'est trop facile de refaire le match. Est-ce qu'à l'époque on se sentait inférieur à l'Italie ? Non. C'était une entreprise très connue dans le monde du sport, qui faisait 2 milliards de chiffre d'affaires. Ils avaient montré un savoir-faire"

  • 18:28

    Eyraud sur Médiapro : "J'étais dans le comité de pilotage. Il se dit n'importe quoi. Des garanties bancaires, aucun championnat du top5 n'en a signé sur les droits. Il y a eu des cautions d'actionnaire. On va voir ce que ça va donner"

  • 18:26

    Eyraud sur la situation avec Médiapro : "La situation est inexplicable. Quand vous louez un studio pour trois ans, vous ne vous retournez pas vers le propriétaire au bout d'un mois alors que vous êtes dedans. A l'OM, on est très attentif à ce qui va se passer. Il faut une unité dans ces moments-là et Vincent Labrune l'incarne très bien. Il faut lui faire confiance".

  • 18:18

    Pablo Longoria confirme qu'il va y avoir des discussions dans les jours à venir avec Florian Thauvin pour qu'il prolonge son contrat.

  • 18:17

    Jacques-Henri Eyraud : "J'aimerais beaucoup continuer avec André Villas-Boas, mais on ne va pas discuter de ça par médias interposés. Je suis satisfait de son travail et de notre relation".

  • 18:15

    Pablo Longoria remercie Joakim Maelhe d'avoir pris position "contre" son club en exprimant sa déception en interview après son transfert raté à l'OM en toute fin de mercato.

  • 18:13

    Eyraud : "Sur nos trois matchs à domicile à l'OM en Ligue des champions, on s'attendait à 6-8 millions de recette billeterie. Ca sera zéro".

  • 18:11

    Eyraud : "Avec le Covid, sans parler de Mediapro, on a un manque à gagner qui représente 38 à 50 millions d'euros. Mais on a un actionnaire solide, c'est une chance".

  • 18:10

    Eyraud : "On a atteint un premier niveau de stabilité. Il faut le renforcer. Il faut aussi que cette entreprise arrive à rééquilibrer ses comptes".

  • 18:07

    Jacques-Henri Eyraud est à l'antenne pour démarrer l'émission, avec Pablo Longoria, face au trio Bouhafsi-Tourre-Di Meco.

  • 18:05

    Top of the foot, c'est la nouvelle émission de RMC en access, la suite de Team Duga. Les deux présentateurs, Mohamed Bouhafsi et Jean-Louis Tourre avaient présenté l'émission sur le Phocéen avant PSG-OM.

  • 18:00

    Bonjour à tous, welcome sur le Phocéen pour suivre l'émission spéciale de Top of the foot à Marseille avec Eyraud, Longoria, Di Meco et tous les autres...