Villas-Boas : "Il faut doubler le poste de Benedetto et d'Amavi"

La réaction de l'entraineur de l'OM André Villas-Boas après la victoire en amical face à Nîmes (0-1). Il évoque également la suite du mercato marseillais.

Publié le 09/08/2020 à 23:42

Quels enseignements tirez-vous de ce match ?

André Villas-Boas : "Nîmes a proposé un match avec de l'intensité et de l'agressivité, c'était bon pour ça. On a fait de bonnes choses en 1ere mi-temps, mais on a raté le 2e but. C'est ce qu'on cherche cette année, avoir un peu plus d'instinct de tueur pour finir les matchs plus tôt. Sur les efforts physiques, c'était bien. On a pu faire ce qu'on voulait sur cet aspect."

Qu'en est-il pour Benedetto ?

AVB : "C'est toujours son tendon, il avait déjà ça l'an dernier. Il faut le laisser récupérer, c'est de la gestion. Je pense qu'il sera là pour Stuttgart, sauf si on ne veut pas le faire jouer pour être sûr qu'il puisse être là contre St Etienne."

Quel regard portez-vous sur la préparation ?

AVB : "Il faut être pragmatique, l'important c'est de gagner le premier match de championnat contre St Etienne. Il faut avoir les gars bien sur l'aspect physique. On doit évidemment améliorer des choses dans la construction du jeu. Aujourd'hui on a eu des difficultés quand on était sous pression. On va revenir sur cet aspect lors de la semaine préparation de St Etienne."

Qu'attendez-vous de la suite du mercato ?

AVB : "(Il rigole) Pas grand-chose ! On a besoin de trouver un remplaçant pour Dario. Selon ce qui a été communiqué, on va être obligé d'avoir des ventes, alors on attend ce moment-là. On n'a pas encore d'offres. C'était déjà comme ça l'an dernier, mais on fait avec."

Le numéro 2 derrière Benedetto, c'est Aké. Il est passé devant Germain ?

AVB : "Dans le 4-3-3 on a trouvé qu'il faisait bien les déplacements en profondeur, il cherche bien des appuis courts. Il a des choses encore à améliorer. L'an dernier, on a utilisé Germain à droite et ça a plutôt bien fonctionné pour lui. Je veux continuer à faire ce type de choses dans ce système de jeu. Valère est très fort dans un 4-4-2, mais ce n'est pas le système que je joue."

Qu'attendez-vous de votre relation avec Pablo Longoria le nouveau DS du club ?

AVB : "Notre relation a commencé en 2008, il a été une des premières personnes à vouloir m'avoir comme entraineur quand j'étais l'assistant de Mourinho à Porto. Notre relation est bonne comme cela l'a été avec Andoni. J'espère que ça va bien fonctionner. L'objectif est de qualifier le club encore en Ligue des Champions cette saison."

A quel poste pensez-vous perdre l'un de vos joueurs ?

AVB : "Je ne sais pas. On ne contrôle pas les clubs acheteurs, c'est ce que j'ai dit à la direction. Ils doivent nous trouver. Je suis content que tout le monde reste. Evidemment je voudrais des investissements, mais ça ne se passera pas comme ça et on continue notre travail. L'objectif c'est au moins de rester avec le même effectif, qui est maintenant élargi avec les arrivées de Balerdi et Pape (Gueye). Il manque une option à Dario et une option à Amavi. On peut chercher des prêts ou des joueurs libres, dans le cas où on ne vend pas."