OM : Villas-Boas tacle ses prédécesseurs !

Sans coupe d'Europe désormais, quel va être le moteur de l'OM d'André Villas-Boas pour la suite de la saison ? L'entraineur olympien répond à cette question non sans mettre un petit tacle à ses prédécesseurs. Il répond également à la question sur sa prolongation.

Publié le 11/12/2020 à 15:57

Maintenant que la Ligue des Champions est finie, quel est votre moteur pour la suite de la saison ?

André Villas-Boas : "Pour nous, la motivation, c'est le Trophée des Champions, qu'on veut absolument remporter, c'est un premier objectif. Et évidemment, si on est capable de qualifier l'OM pour la Ligue des Champions une deuxième saison ce serait un gros exploit. C'était un rêve pour nous de qualifier l'OM, maintenant ça doit être un rêve de gagner un titre, sinon, c'est une faillite. Ce n'est pas comme ça. Ce club a raté la Ligue des Champions pendant sept années, les incompétents, ce sont ceux qui étaient ici et qui n'étaient pas capables. On va continuer à batailler pour ça, pour mettre le club en place sur l'aspect financier. Car comme vous le savez, le club est dans une très mauvaise situation à cause du fair-play financier. Il y a beaucoup de changements à faire, et si on est capables de laisser le club qualifié, avec un trophée dans les mains, et rêver de faire quelque chose à partir de mars, ce sera un bel exploit. C'est de ça que l'on parle entre nous. La seule différence c'est cette dynamique de défaite en Ligue des Champions qui nous a fait beaucoup de mal. Être irrégulier dans une équipe de haut niveau, c'est la pire des situations. Une équipe comme Rennes, qui a bien commencé en championnat, se trouve dans une position, même s'ils peuvent revenir, de manque de confiance. Jusqu'à présent on a été capable de revenir, j'espère que ce sera encore le cas."

Qu'est-ce qui pourrait faire pencher la balance pour une prolongation ?

AVB : "On va voir, c'est en attente. On regardera ce qu'il se sera passé en février. On saura où on en est au classement aussi. La prochaine année pour l'OM sera l'année zéro, avec beaucoup de changement par rapport au fair-play financier. J'espère, l'arrêt du Covid, les prolongations de joueurs qui sont en fin de contrat. Donc ça peut être une année importante pour le club, on est tous conscients de ça. On travaille déjà pour le futur du club. On échange avec Pablo pour le futur, et il faudra encore plus le faire pour l'année prochaine. On va voir. Pablo est allé à Lisbonne, mes agents sont venus ici, on attend plus ou moins ce qu'il va se passer."