OM : nouvelle décision de la DNCG pour le mercato !

La DNCG a prononcé un encadrement de la masse salariale et des indemnités de mutation pour le prochain mercato de l'OM.

Publié le 19/11/2021 à 18:44

Jorge Sampaoli l'a affirmé ce vendredi en conférence de presse, il n'est pas contre des renforts lors du prochain mercato. Vous pouvez retrouver ses explications en vidéo. Mais, à peine quelques heures plus tard, le soufflé retombe déjà pour le coach phocéen. Cela ne vient pas de son actionnaire, ou de son président, tout du moins pas directement, puisque c'est la DNCG qui s'est prononcée sur la situation du club phocéen. Le gendarme financier du football français examinait la situation de Strasbourg et de l'OM ces jours-ci et le verdict pour le club phocéen est tombé : 

- encadrement de la masse salariale et des indemnités de mutation. 

Autrement dit, l'OM ne pourra pas espérer recruter qui que ce soit, même en prêt, s'il n'y a pas de départ au préalable. 

 

Cela peut sembler être un coup dur, mais, en réalité, c'est une situation connue par les dirigeants marseillais. Début juillet, la DNCG avait prononcé un encadrement du même ordre pour l'OM. Et Pablo Longoria a pu quand même recruter, même si un attaquant n'a pas pu signer dans les derniers instants et que certains joueurs dans l'effectif ont dû accepter de reporter une partie de leur émolument pour que le contrat d'Amine Harit puisse être enregistré. 

C'est que, même s'il y a eu treize départs (Y.Pelé, Nagatomo, Sakai, Lu.Perrin, Rocchia, Ntcham, Cuisance, Khaoui, Germain, Thauvin, Benedetto, Strootman, Radonjic), moins de 5 millions d'euros sont arrivés dans les caisses du club à l'intersaison entre le transfert définitif de Maxime Lopez, le départ de Sakai au Japon et le prêt payant de Nemanja Radonjic au Benfica.