OM : le huis clos total peut tomber, Tudor suspendu

La revue de presse du jeudi 15 septembre.

Publié le 15/09/2022 à 07:36
OM : le huis clos total peut tomber, Tudor suspendu

Tudor suspendu 
Averti à trois reprises depuis le début de la saison, l’entraineur de l’OM a écopé d’un match de suspension. Il ne pourra pas prendre place sur le banc lors du match à Angers (9e journée), le vendredi 30 septembre. Si les Olympiens se sont entrainés hier matin, ils bénéficient ce jeudi d’un jour de repos. Deux séances sont programmées demain matin et samedi matin également. L’OM joue dimanche à 15h contre Rennes et espère encore passer la barre des 60 000 spectateurs au Vélodrome. Pour le moment, 57 000 billets ont trouvé preneur. Retrouvez toute l'actualité régionale dans La Provence.

 

Le huis clos total peut tomber
L'Equipe rappelle que pour que le sursis tombe, il faut que les faits observés mardi soient de même nature que ceux contre Feyenoord. Entre les deux dossiers, il manque les « messages provocants et haineux ». Mais cela pourrait ne pas suffire à sauver la mise de l’OM, comme le craignent les dirigeants marseillais. C’est surtout l’usage d’engins pyrotechniques qui avait motivé la sanction du huis clos total avec sursis le 4 juin dernier. A priori, la commission de discipline de l’UEFA devrait se réunir avant le prochain match à domicile, le 4 octobre face au Sporting Portugal. Si ce n’est pas le cas, elle traitera le dossier avant OM-Tottenham prévu le 1er novembre. Retrouvez l'actualité sportive dans L'Equipe.