OM : Gerson, la phase de rodage

Pour l'instant, on ne parvient pas à utiliser au mieux Gerson, la recrue phare de Jorge Sampaoli. Même si la phase d'adaptation est logique, ce sera un des objectifs des deux derniers matchs amicaux.

Publié le 26/07/2021 à 01:00

Ce soir, l'OM disputait son 5e match amical contre Benfica (1-1). Le 4e pour Gerson, recrue phare de l'été à l'OM. Pour l'instant, le Brésilien se cherche encore, et ce n'est pas forcément étonnant ni inquiétant. Jorge Sampaoli va devoir résoudre quelques équations pour tirer le meilleur de son joueur. 

Trouver son poste parfait

L'ancien sélectionneur du Chili cherche encore le système parfait pour débuter la saison. Son 3-4-2-1, qui évolue en 5-3-2, en 4-1-4-1 ou en 4-4-2 en phase défensive, est encore en phase d'apprentissage. Offensivement, les cinq éléments offensifs sont orchestrés par Dimitri Payet, qui a bien lancé son intersaison. En revanche, le Brésilien Gerson ne trouve pas les clés du jeu marseillais. Utilisé plus proche de Pape Gueye contre Benfica, Gerson n'a pas pesé sur le jeu de son équipe et a même semblé perdu par séquences. Si rien n'est encore alarmant à ce stade de la préparation, on espère quand même que Jorge Sampaoli saura mieux utiliser son joueur de 24 ans acheté cet été. Le technicien argentin a d'ailleurs sorti son joueur dès la mi-temps contre les Lisboètes.

Créer du lien avec Payet

Mais ce qui nous laisse sur notre faim, c'est peut-être sa relation technique avec ses coéquipiers. La principale interrogation est le manque de lien et de connexion technique avec Dimitri Payet. Les deux joueurs sont destinés à mener le jeu de l'équipe cette saison et il convient de les voir rapidement créer un langage footballistique commun pour que l'OM puisse réussir à créer davantage de jeu et d'occasions, car pour le moment, offensivement, tout ça reste en rodage. Dimitri Payet est en bonne forme, mais lui non plus ne trouve pas assez la recrue brésilienne. Gerson n'est pas le seul responsable. Cengiz Under a par exemple été décevant au Portugal contre Braga puis Benfica. Mais Gerson est attendu avec envie. A lui de répondre aux interrogations sur le terrain, dès mercredi contre Saint-Etienne et samedi au Vélodrome contre Villarreal. Et tout le reste de la saison, et pour ça, on fait confiance à Jorge Sampaoli, qui le connait parfaitement...