OM 4-0 Strasbourg : deuxième à la toute dernière minute !

Compte-rendu de la rencontre entre l'OM et Strasbourg pour le compte de la 38e journée de Ligue 1.

Publié le 21/05/2022 à 22:57
OM 4-0 Strasbourg : deuxième à la toute dernière minute !
A Marseille (Stade Vélodrome)
L1 | 38e journée | Samedi 21.05.22 | 21h00 sur Canal+ Décalé
MARSEILLE
4 - 0
(MT : 1 - 0)
STRASBOURG
Arbitre : S.Frappart | Temps : très bon (21°) | Terrain : bien | Spectateurs : 63 873
but.png (2 KB) Gerson 32e  
but.png (2 KB) Cengiz Under 73e  
but.png (2 KB) Gerson 89e  
but.png (2 KB) Bakambu 93e  
jaune.jpg (6 KB) Caleta-Car 34e jaune.jpg (6 KB) I.Sissoko 75e
jaune.jpg (6 KB) P.Gueye 86e  
NOTE DU MATCH : 10/10 NOTE DE L'ARBITRE : 6/10

Il fallait espérer un faux-pas des Lensois ou une victoire par cinq buts d'écart. Marseille a presque failli faire les deux. Le principal, c'est que l'OM boucle cette saison à la deuxième place. Pour que l'histoire soit encore plus belle, ça se fera à la toute dernière minute. La folie.

Gerson répond aux Lensois

Avec la défection de Saliba, Sampaoli tente un retour au 3-2-4-1 avec Amine Harit à droite et Under à gauche. Parce qu'il ne faut pas calculer et viser une grosse victoire pour reprendre Monaco au goal-average ? Ca en prend le chemin dès les premières minutes. A la suite d'un bon pressing dans le couloir, Thomasson au moment de relancer donne la balle à Milik seul au point de penalty. Le Polonais remise pour Amine Harit qui a le but grand ouvert. Il trouve le poteau, le ballon longe la ligne de but et... sort de l'autre côté. Dans la foulée, nouvelle occasion avec sur corner Caleta-Car qui met de la tête la balle dans les six mètres pour un Pape Gueye qui surgit et tente de marquer en pichenette accrobatique. Ca ne trouve pas le cadre. Portés par un ambiance de feu, les joueurs de l'OM baissent quand même progressivement en intensité, ne se procurant plus d'occasions malgré la maîtrise technique. A la demi-heure, les tribunes rugissent. Mieux qu'une frappe cadrée de Milik, l'ouverture du score de Lens contre Monaco. Galvanisé, Gerson ouvre le score quelques minutes plus tard. Sur un centre en retrait dans la surface. Il temporise, prend Prcic de vitesse sur le côté pour mieux frapper en angle fermé. Gros but. A une heure de la fin du championnat, l'OM a trois points d'avance sur le troisième. Mais attention, Monaco égalise à Lens et Strasbourg n'a pas dit son dernier mot. Sur un centre dans la boîte, Gameiro se jette et voit le cadre se dérober qu'au tout dernier moment.

Le boulot... jusqu'à la libération

La deuxième mi-temps reprend avec un bon rythme et une équipe de l'OM motivée pour aller mettre le second. Un gros crackage de fumis virage nord empêche les spectateurs, et les acteurs, de se voir quelques minutes plus tard. L'arbitre arrête donc la rencontre le temps que la fumée se dissipe. Quand ça reprend, Ben Yedder est allé mettre un deuxième but pour l'ASM, l'OM repasse troisième. Pour évacuer la frustration, l'OM continue donc à attaquer sur le but adverse. Harit repique notamment au centre à l'entrée de la surface pour une frappe contrée qui pousse Sels à la parade. A 20 minutes de la fin, cela fait mouche, encore grâce au Marocain. Il s'échappe sur son côté et glisse le ballon dans l'axe pour Milik. L'attaquant laisse très intelligemment passer et Cengiz déboule dans son dos pour ajuster le gardien sans se poser de question. A la 88e, Gerson en rajoutera un troisième avec une bonne frappe croisée à l'entrée de la surface. Début du temps additionnel, sur une frappe de Rongier repoussée par Sels (oui), Bakambu marque le 4e. Et si ? Il n'en manque plus qu'un pour rattraper Monaco... Pas besoin, Lens égalise à la 96e. Le scénario de fou.

LE ONZE DE L'OM
S.Mandanda (g)
Caleta-Car - B.Kamara - L.Peres
Rongier - P.Gueye (Kolasinac 89e)
Harit (L.Henrique 89e) - Guendouzi - Gerson - Under (Lirola 89e)
Milik (Bakambu 89e)
Non entrés : P.Lopez (g), Benyahia, Mmadi, Ben Seghir, Targhalline

 

LE ONZE DE STRASBOURG
Sels (g)
Guilbert (Fila 84e) - Djiku - Nyamsi - Lu.Perrin - Caci
Aholou (Bellegarde 71e) - Prcic (I.Sissoko 71e)
Thomasson (Kandil 84e)
Gameiro (H.Diallo 71e) - Ajorque
Non entrés : Kawashima (g), I.Doukouré, Le Marchand, Waris

Cliquez ici pour retrouver le live de ce OM-Strasbourg