L'OM peut-il être serein avec une charnière Kamara-Perrin ?

Les deux jeunes défenseurs du centre de formation formeront l'axe de la défense olympienne à Toulouse.

Publié le 22/11/2019 à 01:00

Ces derniers jours, les premières rumeurs mercato de l'OM sont apparues et, comme le hasard fait souvent bien les choses, elles concernent deux défenseurs centraux avec le Serbe Strahinja Pavlovic (Partizan Belgrade) et l'Américain Aaron Long (NY Red Bull). Le signe que l'OM n'est pas si fourni que ça dans ce secteur, et le match qui se profile dimanche à Toulouse en est la preuve. En effet, avec les suspensions d'Alvaro Gonzalez et Duje Caleta-Car, André Villas-Boas n'aura pas d'autre choix que d'aligner une charnière très jeune et issue du centre de formation avec Bouba Kamara (19 ans) et Lucas Perrin (21 ans), deux éléments qui disputaient la finale de la coupe Gambardella il y a un an et demi. De quoi s'inquiéter ? Pas forcément, quand on regarde les performances individuelles des deux compères depuis le début de la saison. En revanche, voir cette paire diriger la défense olympienne en même temps sans élément d'expérience à leur côté n'est pas banal, et il y aura évidemment de l'appréhension.

Laurenti : "Si l'équipe fait ce qu'il faut autour, Bouba et Lucas s'en sortiront très bien"

Pour revenir sur le plan individuel, les deux minots sont armés et semblent complémentaires. En effet, Bouba Kamara n'a plus à prouver ses qualités de relance et de sang-froid, alors que Lucas Perrin a démontré en début de saison qu'il avait le niveau dans les duels et qu'il savait jouer simple. De quoi rassurer, même s'il est évident que le pari sera compliqué face à des attaquants d'expérience comme Max-Alain Gradel et Yaya Sanogo. "Il est vrai que c'est un poste assez sensible, reconnait l'ancien défenseur central olympien Fabien Laurenti. Mais, ça ne m'inquiète pas plus que ça. Au contraire, il me tarde de les voir jouer ensemble. Bouba a déjà de la bouteille malgré son jeune âge, et j'ai beaucoup aimé les deux matches de Lucas avec l'équipe première. Je ne vois pas pourquoi ça ne marcherait pas, d'autant qu'ils ont très souvent joué ensemble chez les jeunes. La clé du match, ce sera surtout l'engagement que mettra l'OM à tous les niveaux. Si on est dominé, c'est sûr que ce sera compliqué, mais si l'équipe fait ce qu'il faut, Bouba et Lucas s'en sortiront très bien".

Gavanon : "Villas-Boas devra compenser en mettant devant eux un joueur d'expérience pour les soulager"

De fait, ce sera à leurs coéquipiers expérimentés de tout faire pour les sécuriser et leur permettre d'utiliser au mieux leurs qualités. Mais, ce sera aussi à André Villas-Boas de trouver la bonne formule pour mettre ses deux jeunes défenseurs dans les meilleures conditions. C'est ce qu'explique au Phocéen l'ancien milieu olympien Benjamin Gavanon : "Voir deux gamins du centre titulaires ensemble c'est génial. Après, ils auront besoin d'une équipe forte autour d'eux. Pour moi, Villas-Boas devra compenser en mettant devant eux un joueur d'expérience pour les soulager. Je pense en particulier à Kevin Strootman, qui peut les couvrir et les aider en jouant assez bas, surtout face à l'équipe de Kombouaré qui sera forcément agressive. Après, il y a la possibilité de faire descendre le Hollandais dans une défense à trois, mais je n'y crois pas trop. Je le vois plutôt dans le rôle d'une sentinelle basse qui viendrait les soulager dans les périodes de pression en s'intégrant dans l'axe régulièrement". Remplaçant depuis deux matches, Strootman pourrait effectivement offrir son expérience à cette charnière 100 % marseillaise. L'occasion de le relancer lui aussi...