OM : les déclassés d'Igor Tudor

Focus sur les joueurs sur lesquels ne semble pas compter Igor Tudor.

Publié le 03/08/2022 à 01:00

Cet été, le président de l'OM Pablo Longoria et ses équipes ont du pain sur la planche. Entre un renforcement souhaité de l'effectif avec bon nombre de recrues (ils sont déjà sept à être arrivés) et des départs d'anciens éléments importants de la saison passée (Kamara, Saliba, Peres, Mandanda, Harit), le visage du groupe de joueurs devrait changer de manière importante.

En plus des joueurs prévus comme Kevin Strootman, dont le cas n'a même pas fait débat, des départs moins programmés pourraient intervenir. Ceux des déclassés d'Igor Tudor. Il s'agit de quelques éléments qui n'ont pas su se faire une place dans l'esprit du technicien croate. Focus sur ces éléments en difficulté et sur leurs situations.

Bamba Dieng, sportif ou politique ?

Pourquoi ce déclassement ? Il s'agit d'un choix sportif, selon Igor Tudor, qui l'a désigné comme le 5e attaquant de sa liste derrière Milik, Payet, Suarez et Bakambu. Selon certains médias, le Croate n'apprécierait pas son profil. Pourtant, ses qualités colleraient à merveille avec le jeu souhaité par le technicien, qui veut des attaques rapides sur des phases de transition. De là à dire qu'il s'agit d'un choix politique de la part du club qui aimerait le vendre à un bon prix cet été, il n'y a qu'un pas. Le joueur, lui, n'a pas envie de partir...

Pol Lirola, porté disparu

Pourquoi ce déclassement ? Depuis son arrivée définitive, on ne l'a pas retrouvé. Décevant dans ses prestations et disposant d'un contrat de 4 ans avec l'OM, on pouvait penser que le latéral espagnol serait relancé dans le système actuel avec pistons offensifs, ce qui sur le papier lui correspond totalement. Pourtant, Igor Tudor ne semble pas avoir envie de le conserver. Sur les trois derniers matchs, il a très peu joué avec 10 petites minutes seulement, bonifiées d'une passe décisive sur le seul but de l'OM lors des quatre derniers matchs. Insuffisant pour le voir dans les plans actuels semble-t-il. Le joueur n'a pour l'instant pas l'intention de partir, tandis que l'OM ne serait pas contre un joli chèque.

Cengiz Under, pas de place pour le Turc ?

Pourquoi ce déclassement ? Le grand perdant du changement d'entraîneur, c'est sans doute lui. Dans le 3-4-2-1, il ne semble pas y avoir de place correspondant à son poste de pur ailier. Ainsi, il a été soit utilisé en piston, soit non utilisé contre Milan. De quoi laisser penser que l'OM ne le retiendra pas en cas de belle proposition, en dépit de sa très bonne première saison marseillaise.

Amavi, bis repetita

Pourquoi ce déclassement ? Plus que ça, il n'a en fait pas réussi son reclassement. De retour de prêt cet été, Jodan Amavi partait sur la même ligne de départ que Sead Kolasinac dans l'esprit de son entraîneur. Il est désormais dans le même loft que Kevin Strootman. Ni Jorge Sampaoli, ni Igor Tudor n'auront apprécié ses qualités. Son avenir ne s'inscrit plus à l'OM et le stage en Angleterre a achevé les derniers espoirs de ceux, de moins en moins nombreux, qui voulaient croire encore en lui sous le maillot blanc. Il se serait même pris le bec avec coach Tudor. Le club va tout tenter pour le faire partir.

Caleta-Car, maintenant ou jamais

Pourquoi ce déclassement ? Pour des raisons évidentes. Début juillet, Pablo Longoria brandissait la menace suivante : "Cette saison, aucun joueur en fin de contrat ne devra rester dans l'effectif de manière intentionnelle". Une menace qui concerne uniquement le stoppeur croate, qui est le seul visé. En effet, l'OM ne veut pas revivre les départs libres de Boubacar Kamara et, dans une moindre mesure, de Florian Thauvin. Sportivement aussi, Tudor n'apprécie pas plus que ça son compatriote.

Konrad De La Fuente, peut-être plus tard.

Pourquoi ce déclassement ? Parce qu'il n'y a tout simplement pas la place actuellement à l'OM pour lui. Comme expliqué plus haut, le schéma actuel ne favorise pas les ailiers. De plus, il est le dernier dans la hiérarchie et n'a pas joué lors des matchs amicaux (sauf une mi-temps contre Marignane-Gignac). Un prêt en Espagne serait dans les tuyaux pour le tube de l'été 2021. Pour récupérer un joueur qui sera totalement prêt dans un an ?