Sampaoli : "Ça donne espoir pour le futur"

La réaction de l'entraineur de l'OM Jorge Sampaoli après le match nul face à la Lazio (0-0).

Publié le 21/10/2021 à 23:36

Qu'avez-vous pensé de la prestation de votre équipe ?

Jorge Sampaoli : "Je pense que c'était un bon match. On l'avait bien préparé. Les joueurs ont bien fait ce que j'avais demandé. C'était un match difficile sur un terrain difficile. C'était une équipe très forte qui restait sur une victoire contre l'Inter Milan. Mais je pense qu'on a été très solides et tranquilles. On n'a pas trop subi, on s'est juste un peu replié sur la fin, c'est vrai qu'ils ont beaucoup poussé. On a bien joué, on a eu des occasions de but qui auraient pu nous permettre de gagner. Ca n'a pas été possible, mais ce match nul nous donne aussi espoir pour le futur."

Pau Lopez monte en puissance ?

J.S. : "Oui c'est vrai qu'il a beaucoup progressé depuis sa période d'inactivité à cause de blessure. Il a vraiment un bon niveau. Il nous a beaucoup aidés ce soir. Je pense que c'est un gardien qui peut vraiment réussir nous apporter beaucoup. Je suis très heureux qu'il ait pu aider l'équipe ce soir."

Vous allez faire du turn-over dimanche contre le PSG par rapport à l'équipe qui a joué ce soir ?

J.S. : "Je ne sais pas encore. Ça va dépendre de la forme des joueurs. Aujourd'hui on jouait pour se qualifier ici à Rome, les joueurs se sont beaucoup dépensés. Il faudra voir qui est en forme, qui a réussi à récupérer. Pour ce genre de match, il faut vraiment avoir des joueurs à 100% donc on verra."

Vous avez été très bons dans la relance ce soir.

J.S. : "On a joué avec une défense à quatre en phase défensive avec Luan et Rongier sur les côtés. Ça a donné peut-être un peu plus de profondeur. Nos défenseurs ont dû ce soir affronter l'un des meilleurs numéro 9 au monde (Immobile). Ce qui est important pour Caleta-Car et Saliba, c'est de voir qui est plus compatibles les uns avec les autres pour mieux réussir à repartir."

Guendouzi et Rongier sont sortis pour être préservés ?

J.S. : "On a senti que Guendouzi était fatigué. On a senti dans le couloir gauche, il fallait rajouter un peu de fraicheur. Après c'était surtout pour réussir à contrer les attaques de la Lazio, mais on n'a pas trop réussi à le faire. À la fin ce n'était pas possible. C'est ce qui se passe généralement quand on joue à l'extérieur, l'équipe locale pousse un peu plus. Mais c'est parce qu'ils ont fait rentrer un latéral qui était plus frais, on voulait réussir à ne pas subir sur ce côté-là."

Avez-vous entendu les cris de singe visant Bamba Dieng ?

J.S. : "Non, je ne les ai pas entendus."