OM-Troyes : Sampaoli veut "retrouver l'équipe du début de saison"

Le technicien argentin de l'OM Jorge Sampaoli a répondu aux questions des journalistes en conférence de presse avant OM-Troyes.

Publié le 28/11/2021 à 08:31

Coach, vous êtes dans une situation compliquée en terme de résultats, quelles sont vos certitudes à l'heure actuelle par rapport à votre effectif ?

Jorge Sampaoli : "On pense toujours que c'est un groupe qui doit continuer à travailler. C'est un groupe jeune et quasiment neuf à cause des problèmes qu'il y a eu par le passé. On a besoin d'une évolution totale pour pouvoir avoir des conclusions sur nos nécessités avant le mercato, pour pouvoir corriger quelque chose dans cet effectif. On verra ça le moment venu. On doit retrouver l'équipe du début de saison, qui était un peu plus convaincue de cette idée et qui a fait de très bons matchs, notamment en Ligue Europa. On doit aussi se consolider dans la régularité sur plusieurs matchs et ça, c'est à nous en tant que staff de travailler tout ça".

Les premières critiques arrivent, elles concernent des joueurs et aussi vos choix tactiques. Les comprenez-vous ou vous énervent-elles ?

J.S. : "C'est normal, dans le football on tombe amoureux très vite et l'inverse également. Il n'y a pas de croyance sur le long terme, sur une idée. L'important ici, dans ce football, c'est de gagner. On s'appuie seulement sur le résultat et puis, parfois, ça peut aussi toucher les performances, les prestations des joueurs. Ca fait partie de ce travail. Les critiques font partie de ce sport et peuvent aussi être exagérées, mais on est exposés à ces critiques, ces analyses qui peuvent parfois être, si on peut le dire comme ça, amateures, parce que professionnellement il y a quand même beaucoup plus de choses à analyser que le seul résultat d'un match. Et puis, on a aussi beaucoup de commentaires qui sont parfois cohérents, et parfois nocifs. Mais comme je l'ai dit, c'est quelque chose de normal et c'est pour ça que moi, je ne garde jamais le favorable ou le positif parce que je sais très bien que ça peut changer lors du prochain match".