OM : quel avenir pour Hiroki Sakai ?

Le défenseur japonais de l'OM ne semble pas dans les petits papiers de Sampaoli. A la fin de l'article, donnez votre sentiment !

Publié le 25/03/2021 à 01:00

Avec 34 matches au compteur (2 851 minutes de jeu), Hiroki Sakai dispose de l'un des plus gros temps de jeu à l'OM cette saison. Normal, nous direz-vous, puisque c'est le cas depuis son arrivée à Marseille en juillet 2016. Bientôt cinq ans de bons et loyaux services pour le Japonais, et cela n'étonne personne compte tenu de son implication et son état d'esprit irréprochables qui en font l'un des meilleurs latéraux droit de Ligue 1 sur cette longue période. Pourquoi alors se poser la question de son avenir aujourd'hui, puisque le Samouraï est encore sous contrat jusqu'en juin de l'année prochaine ? Tout simplement parce que, depuis l'arrivée de Sampaoli à l'OM, il joue moins. Trois fois sur le banc sur les trois matches de l'Argentin en Ligue 1, même s'il est entré en jeu lors des deux derniers. Une situation nouvelle pour lui, même si Sampaoli n'est pas le seul responsable. En effet, un certain Pol Lirola est en train de s'imposer dans son couloir, et le profil de l'Espagnol colle parfaitement au nouveau schéma mis en place.

L'OM souhaite-t-il un transfert avec lui cet été ou le conserver ?

Arrivé libre et donc gratuitement en provenance du club allemand d'Hanovre pour la saison 2016-2017, Sakai s'est fait un nom en Ligue 1, et on imagine que pas mal de clubs français seraient intéressés par la perspective de s'offrir un défenseur aussi sérieux et expérimenté que lui. En effet, au-delà de son état d'esprit impeccable, il ne faut pas oublier qu'il reste un latéral de haut niveau sur le plan défensif, et il n'y en a pas des tonnes en Ligue 1. Reste donc à savoir ce que la direction olympienne compte faire de son latéral japonais.

Si Lirola est bien parti pour être le titulaire la saison prochaine, compter sur un Sakai en doublure ne serait pas du luxe

Ceci dit, l'OM a-t-il intérêt à se défaire d'un élément aussi sûr et qui ne lui a rien coûté ? On peut penser que oui, au vu de son âge et de la volonté du club de rajeunir l'effectif. Mais, à l'inverse, a-t-on la garantie de trouver mieux, plus jeune et moins cher ? C'est beaucoup moins évident. On peut se dire aussi que si Lirola est bien parti pour être le titulaire la saison prochaine, compter sur un Sakai en doublure ne serait pas du luxe, d'autant qu'il a prouvé à de nombreuses reprises qu'il pouvait aussi couvrir le côté gauche. Alors, même si le Japonais ne réalise pas sa meilleure saison à l'OM, tout cela doit quand même être pris en considération.