OM-Lyon : on efface tout et on recommence

OM-Lyon : on efface tout et on recommence

Le Phoceen TV

Talk Show du 25/02, Partie 3 : Avant-match OM-Lyon

Publié le 28/02/2021 à 01:00

L'OM accueille Lyon ce dimanche au stade Vélodrome. L'occasion de se montrer avant l'arrivée de Sampaoli.

Pendant ce temps, au Vélodrome... Le titre d'une drôle de soirée, d'une des affiches les plus attendues de la saison qui passerait presque pour une opposition d'entraînement tant l'essentiel se joue ailleurs. Il se trame évidemment en coulisses, avec Pablo Longoria président-surprise, Jorge Sampaoli entraîneur en quarantaine, ainsi que le visa délivré à l'arrache à un Frank McCourt enfin décidé à regarder les supporters dans les yeux. Quel programme ! Tout cela pour nous, petits chanceux, avec donc cet OM-Lyon en plein milieu. Un match pourtant loin de compter pour du beurre. Pour l'honneur, déjà, pour mettre des bâtons dans les roues des Lyonnais, aussi, mais surtout pour rester en course pour l'Europe, même si ce n'est pas celle qu'on visait au départ.

On ne sait pas ce qu'il adviendra de Larguet par la suite, mais il a montré qu'il savait se mettre au niveau d'une institution comme l'OM

Cet OM-Lyon sera aussi le match de Nasser Larguet. D'intérim improbable, le patron du centre de formation s'est mué en un vrai coach capable de remettre bien des têtes à l'endroit, ce qui était loin d'être gagné. Apaisant et rassembleur, le franco-marocain a fait plus que la jonction entre Villas-Boas et son successeur. Il a su mettre dans les meilleures conditions des jeunes que l'on n'aurait probablement pas vus cette saison dans ce bouleversement hivernal. Rien que pour ça, Larguet mérite notre respect et celui du club, après avoir gagné celui du vestiaire. On ne sait pas ce qu'il adviendra de lui par la suite, mais il a montré qu'il savait se mettre au niveau d'une institution comme l'OM, et ils n'étaient pas nombreux dans ce cas au coeur de la tempête.

Quel meilleur contexte que cette affiche pour saluer l'arrivée de Sampaoli tout en se glissant discrètement dans ses petits papiers ?

Mais cet OM-Lyon est aussi l'affiche annonciatrice d'une nouvelle ère. Celle d'un Jorge Sampaoli qui ne manquera pas une goutte de ce pot de bienvenue avant d'apposer sa patte sur un effectif qu'il ne connait pas, et qui ne le connait pas. Le disciple de Bielsa est donc un choix décidé de A à Z par le directeur sportif et par le président, qui ne sont plus qu'une seule et même personne. Pablo Longoria a senti que le club et l'équipe avaient besoin d'un choc psychologique, et il n'a pas pris de pincettes en allant chercher le plus électrique des entraîneurs sur le marché. Mandanda et sa bande ressentiront-ils les premières décharges face à Lyon ? À voir. Mais quelque chose nous dit que tout ce beau monde a intérêt à se montrer sous son meilleur jour dès ce soir. En effet, quel meilleur contexte que cette affiche pour saluer l'arrivée de l'Argentin tout en se glissant discrètement dans ses petits papiers ? Face à un concurrent au titre, on aurait tendance à dire que l'OM n'a pas grand-chose à perdre, mais ce n'est pas vrai. Cet OM-Lyon peut constituer un nouveau départ pour tout le monde, alors autant ne pas rester sur le quai.