OM : le rendez-vous très important de Saliba avec les Espoirs

Décevants depuis le début des qualifications pour l'Euro 2023, les Espoirs de William Saliba se doivent de réagir ce vendredi face à l'Ukraine.

Publié le 08/10/2021 à 15:00

Avec quatre points en deux matchs, on ne peut pas dire que les Espoirs français soient largués dans leur groupe de qualification pour l'Euro 2023. Sauf que l'équipe de Sylvain Ripoll ne parvient toujours pas à convaincre, et vient surtout de concéder un piteux match nul aux Îles Féroé (1-1) lors du dernier rassemblement de septembre. Une bonne raison de se réveiller ce vendredi (18h30, en direct sur Canal+ Sport) à Brest face à l'Ukraine, d'autant que l'adversaire du jour a déjà pris de l'avance avec 6 points en 2 matches et la première place du groupe H (les Français sont troisièmes). Une rencontre également importante pour le sélectionneur, copieusement critiqué depuis le dernier Euro et surtout les Jeux Olympiques cet été.

Les Espoirs français se sont fait une spécialité de décevoir depuis des années, pour ne pas dire des décennies

Mais, ces déceptions ne concernent pas que Ripoll, car les Espoirs français se sont fait une spécialité de décevoir depuis des années, pour ne pas dire des décennies. D'autant plus étonnant que la France dispose depuis autant de temps de générations dorées, y compris celle-ci, puisque William Saliba y côtoie des talents tels que Meslier, Badiashile, Caqueret, Camavinga, Diop ou Gouiri pour ce seul rassemblement. Concernant le défenseur central olympien, Saliba sera évidemment titulaire face à l'Ukraine, dans la droite ligne de son excellent début de saison avec l'OM, même s'il a un peu baissé de pied lors des deux derniers matchs. Une belle occasion de se reprendre, lui qui sait qu'il est actuellement très observé avec sa montée en puissance, notamment par Arsenal qui compte bien le récupérer à l'issue de son prêt.

Saliba sait qu'il joue à un poste où la concurrence est énorme

Habilement capté par les filets de Pablo Longoria cet été, tout comme son partenaire Mattéo Guendouzi, William Saliba a tout intérêt à se montrer à son avantage en Bleu comme en Ciel-et-Blanc. Déjà parce qu'il dispose d'un talent largement au-dessus de la moyenne à seulement 20 ans, un talent qu'on lui connait depuis ses débuts très précoces avec l'AS Saint-Etienne. Mais aussi et surtout parce qu'il sait qu'il joue à un poste où la concurrence est énorme. En effet, la France dispose d'un réservoir de jeunes défenseurs centraux impressionnant, au point qu'il serait trop long de tous les citer. William doit donc continuer d'étaler son talent et sa facilité dès ce soir face à l'Ukraine, dans le 4-4-2 probable de Sylvain Ripoll qui devrait ressembler à cela : Meslier - Kalulu, Saliba, Badiashile, Truffert - Adli, Caqueret, K. Thuram, Diop - Gouiri, Kalimuendo. Au Marseillais de tirer son épingle du jeu.