OM : Kamara et l'Euro Espoirs, une épine dans le pied de l'OM ?

Le championnat d'Europe espoirs va débuter à la fin mars...

Publié le 20/11/2020 à 15:00

Ce lundi, Boubacar Kamara s'est imposé 3-1 contre la Suisse avec les Bleuets. La France a de fait assuré sa place pour le prochain championnat d'Europe espoirs, qui se tiendra en Slovaquie et en Hongrie en 2021. Il s'agira de faire mieux qu'en 2019 où les jeunes Bleus s'étaient fait balayer par l'Espagne en demi-finales, 4-1. Aouar, Guendouzi, Marcus Thuram ou encore Reine-Adelaïde n'avaient pas fait le poids contre Fabian Ruiz, Oyarzabal, Olmo, Ceballos ou encore Fornals. Alors que Maxime Lopez n'avait finalement pas été pris pour la phase finale par Sylvain Ripoll en Italie, Boubacar Kamara a de fortes chances d'être de la partie cette année. Mais est-ce qu'il faut s'en réjouir ?

Trois matchs importants entre Nice et Dijon

Car avec le Covid, cette compétition n'a pas été déplacée, elle a été coupée en deux. Il va s'écouler deux mois entre les phases de groupe (4 poules d'où sortiront les deux premiers) et les phases finales (quarts, demies et finale). Alors que le tirage au sort est prévu pour la fin de l'année : la compétition va donc se dérouler dans un premier temps sur la dernière semaine de mars. Trois rencontres en une petite semaine, ce qui ne sera pas sans conséquences pour l'OM qui jouera avant et après (déplacement à Nice pour la 30e journée avant la réception de Dijon programmée à la J31). Et si jamais les Olympiens sont toujours engagés en coupe d'Europe à ce moment-là (évoquons l'Europa League), il y aura les huitièmes retour juste avant et les quarts aller juste après. Cela ferait donc 10 rencontres à enjeux en un mois pour Kamara...

Tous les clubs de Ligue 1 à la même enseigne ?

Bien évidemment, il ne sera pas seul dans ce cas. Il est d'ailleurs intéressant de noter que dans son secteur de jeu, on trouve un Lillois (Boubakary Soumaré), un Lyonnais (Maxence Caqueret) et même un Niçois (Jeff Reine-Adelaïde), trois probables concurrents dans la course au podium. Qui sera surexploité, qui sera préservé ? Tous les clubs vont forcément avoir un oeil sur la situation. Sachant que la première liste servira pour la phase finale qui se déroulera dès le lendemain de la dernière journée de championnat pendant une semaine encore. Bien qu'ils aient la jeunesse pour eux, attention à ne pas trop tirer la corde des organismes.