OM : Gerson va devoir aller chercher Payet ou Guendouzi

Dans le dur depuis plusieurs semaines, la recrue brésilienne a perdu sa place dans le onze-type de Sampaoli. Il faut dire que le milieu de l'OM s'est trouvé...

Publié le 27/10/2021 à 15:00

Avec Jorge Sampaoli, rien n'est perdu définitivement, y compris des causes que l'on croyait pliées, à l'image du retour de Duje Caleta-Car dans le onze-type. Concernant la situation de Gerson à l'OM, c'est évidemment une autre histoire, peu comparable avec celle du Croate. Recrue phare du mercato, l'international brésilien a été propulsé illico comme titulaire, alors que Duje était devenu un indésirable suite à son refus de partir. Mais au contraire du Croate, la situation de Gerson s'est peu à peu assombrie, à l'image de prestations poussives sur le terrain qui ont conduit Sampaoli à le mettre sur le banc. "Généralement, quand un joueur vient d'un autre pays, il faut toujours une période d'adaptation, plaidait récemment l'Argentin. On pense que Gerson s'adapte bien. Il a récemment été international avec le Brésil, donc on attend de voir ce niveau avec nous, qu'il soit déterminant. Il l'était aussi dans son ancien club. Quand on demande un joueur comme lui, c'est parce qu'on voit des qualités. On va avoir besoin de sa meilleure version avec nous cette saison". Une version premium que le Brésilien tarde à livrer.

"Il a fait ce qu'on lui reproche depuis longtemps au Brésil : être absent à la perte du ballon et au pressing"

Il faut dire que Gerson (24 ans) a des circonstances atténuantes. Déjà, contrairement à ses coéquipiers, l'ancien de Flamengo a directement enchaîné cet été, les championnats brésiliens et français fonctionnant en décalé. De plus, les trêves internationales ne l'ont pas épargné, lui qui est désormais un membre à part entière de la Seleção avec tous les déplacements qui vont avec. A ce sujet, après de gros débuts, Gerson a aussi tiré la langue lors du dernier rassemblement des Brésiliens. "Ses performances ont été moyennes, expliquait le journaliste brésilien de Globo Leonardo Miranda. Il a fait ce qu'on lui reproche depuis longtemps : être absent à la perte du ballon et au pressing. Avec Flamengo, il lui manquait ça aussi, même s'il brillait par ses passes et je vois que Sampaoli lui reproche ça aussi à Marseille". Clairement, Gerson doit se refaire une fraicheur physique, mais pas que, et c'est peut-être ce qui lui vaut actuellement ce passage sur le banc olympien.

Dans le schéma de Sampaoli, le poste "idéal" pour Gerson est occupé par un certain Dimitri Payet

En fait, le Brésilien a été utilisé jusque-là à des postes qui ne sont pas franchement ceux où il brille le plus. Souvent déporté sur un côté, il souffre de ne pas assez toucher le ballon et surtout de ne pas avoir le jeu face à lui. "On connait sa valeur technique et son impact au milieu, car il faisait vraiment partie du haut du panier avec Flamengo, nous expliquait Dominique Baillif. Avec Marseille, je le trouve moyen pour l'instant, mais ça s'explique par le fait qu'il ne joue pas à son poste. Au Brésil, il est considéré comme un relayeur ou un milieu central de très haut niveau". En clair, dans le schéma de Sampaoli, le poste idéal pour Gerson est occupé par un certain Dimitri Payet, et vu le niveau affiché par ce dernier, il va falloir aller le chercher. Evidemment, le Brésilien peut jouer plus bas, mais comme Sampaoli n'utilise pas vraiment de relayeurs, l'autre poste qu'il pourrait convoiter est celui de Guendouzi, un autre incontournable du onze. Il ne reste plus à Sampaoli de décider d'un turnover pour donner de nouveau sa chance à sa recrue phare de l'été. Ce mercredi à Nice ? Si Gerson a pu travailler depuis son retour du Brésil et retrouver la forme, ce n'est pas impossible...