Formation OM : Kamardin et Richard, en attendant les autres...

Richecarde Richard et Aaron Kamardin sont les deux premiers jeunes à avoir accepté les propositions de l'OM. D'autres vont suivre...

Publié le 06/06/2020 à 01:00

Depuis la fin du mois d'avril, période où se joue chaque année l'avenir des jeunes du centre de formation, les supporters observent avec beaucoup d'intérêt ces mouvements et se prennent à parier sur ceux qui ont des chances de passer professionnels. Cela tombe bien, puisque les responsables de la formation olympienne ont formulé huit propositions de contrat pro à des jeunes de l'OM, avec Nassim Hamed, Yassine Ressa, Ugo Bertelli, Niels Nkounkou, Jorès Rahou, Cheick Souaré, Aaron Kamardin et Richecarde Richard. Ces deux derniers ont été les premiers à accepter et ont signé cette semaine pour trois ans. L'occasion pour Le Phocéen de vous les présenter, car dans cette liste, Aaron et Richecarde sont peut-être les moins connus.

"C'est un très bon relanceur, grand, assez fin techniquement et qui peut aussi jouer au milieu"

Né en 2002, Aaron Kamardin (18 ans) est un jeune Marseillais passé par le CA Gombertois avant de signer à l'OM en 2013. Défenseur central de bonne taille, il fait partie de ces jeunes remarqués par André Villas-Boas l'été dernier, même s'il n'a pas fait d'apparition chez les pros durant la saison. International français chez les U16, on l'a principalement vu cette saison avec les U18, même s'il a été appelé une fois avec la N2. "On le connait déjà un peu car il était parti en stage avec les pros aux États-Unis l'été dernier, rappelle notre spécialiste des jeunes Bastien Cordoleani. Il fait partie de cette génération Lihadji/Souaré avec les U17 Nationaux qui ont fait une grosse saison l'année dernière. C'est un très bon relanceur, grand, assez fin techniquement et qui peut aussi jouer au milieu. On l'a un peu vu avec les pros à l'entraînement, mais il a fait l'essentiel de la saison avec les U18 R1. Une saison correcte, mais difficile à juger vu le niveau de cette poule. Je le trouvais meilleur avec les U17 et j'attends plus de lui".

"C'est une boule de muscles, très puissant et rapide. Sa vitesse le rend très difficile à déborder en un contre un"

Richecarde Richard (18 ans) est aussi de la génération 2002. Cet international U17 (6 sélections) né en région parisienne a débuté sa formation à l'Académie de Football d'Epinay-sur-Seine avant de rejoindre la pépinière olympienne en 2017. Son cas est intéressant car il s'agit d'un pur latéral (droit), un poste où l'OM a eu du mal à former ces dernières saisons. "Il était encore en équipe de France U17 l'an dernier, ce qui situe sa valeur, confirme Bastien Cordoleani. C'est une boule de muscles, très puissant et rapide. Sa vitesse le rend très difficile à déborder en un contre un, mais je pense qu'il doit encore progresser sur le plan technique. Comme Kamardin, il a un peu stagné cette saison avec les U18. J'attends d'eux qu'ils passent un cap cette année. Richard, par exemple, est encore loin du niveau d'un Ali Mohamed qui, pourtant, n'a pas eu sa chance avec les pros. C'est dire s'il y a encore du chemin à parcourir, mais il a un vrai potentiel pour son âge".

Cheik Souaré, la très bonne nouvelle à venir dans les prochains jours

Pour résumer, ces deux premières signatures sont de vrais potentiels, mais doivent encore franchir un palier la saison prochaine pour atteindre le haut du panier. Mais, la vraie bonne nouvelle concerne le plus talentueux et prometteur de cette liste : le milieu box-to-box Cheik Souaré (17 ans). Selon nos informations, les négociations ont abouti concernant l'international français U16, lequel s'est mis d'accord avec les dirigeants de l'OM et devrait parapher son contrat dans les prochains jours. Suivi par la plupart des grands clubs européens, il souhaitait avant tout s'engager avec son club formateur, conformément aux voeux de son papa, un vrai supporter olympien. Pour les autres, on peut dire que la prochaine priorité est de blinder Ugo Bertelli, autre grand talent au milieu et auteur d'une saison remarquable. Avec de fortes sollicitations à l'étranger (Allemagne, Italie et Angleterre), les négociations sont forcément un peu plus longues pour l'international U17, mais son entourage est plutôt confiant pour une conclusion positive dans les semaines à venir. Un peu derrière, on peut citer l'attaquant Jorès Rahou, dont la vitesse est très appréciée des observateurs. Lui aussi espère être à la reprise en juin, tandis que les négociations sont toujours en cours le concernant. Pour Nassim Hamed et Yassine Ressa, les discussions sont proches d'aboutir mais ils comptent un peu de retard sur les précédents en terme d'évolution. Et puis, on a déjà longuement parlé du cas Niels Nkounkou, convoité par d'autres clubs (dont Nice) et dont la signature dépendra de l'arrivée ou non d'un latéral gauche lors de ce mercato. Enfin, le jeune gardien Fabio Vanni pourrait être concerné par cette vague de signatures, puisque La Provence explique qu'une proposition serait étudiée pour lui aussi.

> En vidéo, les consultants du Mercatalk évoquent les dernières actualités du centre de formation de l'OM