Fins de contrats : combien l'OM va perdre en juin ?

L'OM comptera onze joueurs libres à la fin de la saison.

Publié le 31/10/2020 à 12:00

Les joueurs de l'OM en fin de contrat en juin prochain constituent un sujet récurrent dans l'actualité du club olympien. C'est d'ailleurs le cas depuis plusieurs années, avec des joueurs emblématiques partis de l'OM gratuitement, sans que le club ne soit parvenu à les prolonger ni à les vendre avant le terme de leur bail. Ainsi, ce sont plusieurs millions d'euros qui ne sont pas entrés dans les caisses de l'OM, notamment avec des joueurs payés cher comme André-Pierre Gignac (Tigres en 2015, coté à 10 M€) ou formés au club et disposant de fortes valeurs marchandes comme André Ayew (Swansea en 2015, coté à 13 M€). Une tendance que les dirigeants olympiens souhaiteraient voir révolue en entrant notamment dans l'ère du trading, avec le recrutement d'éléments jeunes susceptibles d'être revendus avec des plus-values. Ceci dit, nous n'en sommes pas encore là, puisque le club peut encore subir une vague de départs gratuits en fin de saison.

Les cas particuliers des prêts et de ceux que l'OM ne retiendra pas

Ces joueurs libres en juin sont actuellement onze au sein de l'effectif d'André Villas-Boas, même si leurs situations sont très différentes. Il y a d'abord les joueurs prêtés qui seront effectivement en fin de contrat, comme Leo Balerdi et Michaël Cuisance, mais le club dispose pour eux d'options d'achat. Et puis, il y a les autres, dont le bail se termine en juin et qui ne rapporteront donc pas un euro à l'OM, sauf s'ils prolongent dans les mois à venir. On peut d'ailleurs les diviser en deux catégories : ceux que l'OM ne cherchera pas à prolonger, et ceux avec qui il y a des discussions. Concernant les premiers, on pense évidemment aux cas des salaires XXL que sont Kostas Mitroglou et Valère Germain, mais aussi un Yohann Pelé qui approchera de ses 38 ans, Yuto Nagatomo qui en aura 35, les jeunes Florian Chabrolle et Christopher Rocchia dont l'avenir au club semble barré, et enfin un Saïf-Eddine Khaoui très peu utilisé.

Les cas épineux de Florian Thauvin et Jordan Amavi

En fait, seuls deux dossiers sont réellement préoccupants, car ils concernent deux éléments qui disposent d'une vraie valeur marchande. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle Pablo Longoria a déclenché des discussions (vidéo). Tout d'abord, il y a le long feuilleton Florian Thauvin (27 ans, coté à 32 M€ par Transfermarkt)). L'ailier international sait qu'il aura de belles opportunités dès le mois de janvier pour s'engager librement (Milan AC, Leicester...) avec un beau salaire et une prime à la signature conséquente. De son côté, l'OM hérite avec ce dossier d'un gros mal de tête, coincé entre le désir de ne pas perdre gratuitement un joueur à forte valeur marchande et l'obligation de lui accorder un très gros salaire sur plusieurs années. L'autre dossier semble plus simple, même s'il est aussi important : celui de Jordan Amavi. Le latéral gauche de 26 ans dispose d'une jolie cote (10 M€) et évolue à un poste où les bons joueurs sont rares et chers. À son âge, faire l'effort de le prolonger serait donc une très bonne idée.

Pour conclure, si l'on s'appuie sur les cotes Transfermarkt, l'OM est susceptible de perdre en juin pour près de 70 M€ d'actif joueurs. Mais il ne s'agit que de pertes à relativiser, puisqu'encore faut-il que les acheteurs envisagent ces montants, puis qu'en dehors des deux derniers joueurs cités et des prêts, le club verra partir les autres d'un bon oeil, même gratuits...