OM Actualités Foot de l’Olympique de Marseille
Vue de Marseille

DNCG : Bordeaux relégué en National !

Par la rédaction du Phocéen

Publié le 09/07/2024 à 17:22

DNCG : Bordeaux relégué en National !DNCG : Bordeaux relégué en National !

Bordeaux est rétrogadé en National 1 après son passage raté devant la DNCG.

Bordeaux n'a encore pas réussi son passage annuel devant la DNCG. Si Gérard Lopez, le président bordelais, avait expliqué qu'une qualification en Ligue 1 était nécessaire aux finances du club, la 12e place de Ligue 2 obtenue ne va pas aider Bordeaux. Si des discussions avec des actionnaires américains continuent, elles n'ont pas pu aboutir à temps.

La DNCG annonce donc dans son communiqué : « Girondins de Bordeaux : rétrogradation en Championnat National 1 ». Les Girondins comptent faire appel de cette décision.

« Le FC Girondins de Bordeaux poursuit ses discussions avec Fenway Sports Group en vue de la commission d’appel de la DNCG. Lors de l’audition du 27 juin dernier, la DNCG avait prononcé un sursis à statuer pour le FC Girondins de Bordeaux aux fins d’apporter toutes les garanties nécessaires au financement de la saison 2024-2025. Pour le moment, l’état d’avancement du dossier a conduit la DNCG à prononcer la relégation du club en Championnat National 1. Le club fait appel de cette décision et dispose désormais du temps nécessaire pour finaliser l’une des options qui permettra de garantir le financement de la saison prochaine. À ce titre, le projet de cession d’une part majoritaire du capital à Fenway Sports Group a été exposé ce matin à la DNCG en présence de ses représentants et nous travaillons, main dans la main avec eux, dans le cadre de la poursuite des négociations et des due diligence », a annoncé le club dans un communiqué.

Le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic, s'est également prononcé sur ce sujet : « Cela fait deux fois en deux ans que les Girondins de Bordeaux sont menacés de relégation en National. C’est nécessairement inquiétant pour moi, comme j’imagine pour tous les supporters. La DNCG donne là un nouvel ultimatum. Mes échanges avec la direction du club me font encore espérer qu’une reprise en main est possible d’ici 15 jours. À cet égard, l’arrivée de l’investisseur mentionné aujourd’hui, par son implication dans le monde sportif, pourrait nous rassurer. »