OM : les bonnes surprises en défense centrale

Mbemba indiscutable, Kolasinac surprenant, Balerdi en progression, Gigot et Bailly appelés à s'imposer, en attendant de voir Touré : le secteur de la défense centrale à l'OM est l'un des points positifs du très bon début de saison de l'équipe d'Igor Tudor.

Publié le 05/09/2022 à 01:00
OM : les bonnes surprises en défense centrale

Après Nice (0-3) et Clermont (1-0), l'OM a enchainé à Auxerre (0-2) une troisième victoire consécutive sans prendre de but. D'ailleurs, avec seulement trois buts encaissés depuis le début de la saison, l'OM est actuellement la meilleure défense de Ligue 1. On est loin des opérations portes ouvertes successives lors des matchs amicaux, preuve que l'équipe d'Igor Tudor a déjà réglé plusieurs problèmes, notamment donc sur le plan défensif.

Kolasinac, celui qu'on n'attendait pas

Surtout, les joueurs utilisés dans la défense à trois du coach croate s'adaptent très bien à ce système, à l'image d'un Sead Kolasinac qui vient de se montrer impérial au poste de central axe gauche, que ce soit à Nice la semaine dernière et à Auxerre ce samedi. Le Bosnien est la bonne surprise de cette fin d'été. Pablo Longoria peut en témoigner : 

"On voulait construire un effectif de 22 joueurs, j’avais dit dans plusieurs conférences de presse qu’il nous fallait deux joueurs par position. Ce n’est pas le cas aujourd’hui parce que l’on a que 5 défenseurs centraux. Mais on a analysé au dernier moment la question de Kolasinac qui nous a donné satisfaction en match et aux entraînements dans cette position double de défenseur central et de piston à gauche. On est contents et on a cherché aussi à réduire le nombre de joueurs en défense (départ Duje Caleta-Car) pour donner la possibilité à Isaak Touré sur lequel on a fait un fort investissement de jouer, grandir. Il fallait lui donner de l’espace. Avec cette possibilité toujours de faire jouer Kolasinac dans ces deux positions."

Vers un trio Mbemba - Bailly - Gigot ?

L'OM compte donc six joueurs pour la défense centrale : Mbemba, Bailly, Gigot, Balerdi, Touré et Kolasinac donc. Les trois premiers cités sont partis pour être les trois titulaires, mais on a vu que Leonardo Balerdi pouvait également tenir sa place, avec une mention bien lorsqu'il évolue au centre de la défense à trois, plutôt qu'à gauche où il est plus exposé aux erreurs. Le poste de central gauche reste ainsi le plus ouvert entre Samuel Gigot (qui a débuté à ce poste contre Clermont avant de se blesser), Kolasinac et Isaak Touré (très bon lors des amicaux). Au centre, Eric Bailly est pressenti pour apporter plus qu'une concurrence à Gigot, avec comme doublure un Balerdi par exemple.

Seul le poste de central droit est pour l'instant indiscutable avec un Chancel Mbemba excellent depuis le début du championnat. "On connait ses qualités, c’est pour cela qu’on le voulait vraiment, a commenté Tudor après le match à Auxerre où l'ancien de Porto a été une nouvelle fois très à son aise. "C’était sa 3e rencontre en une semaine, mais en seconde période, je le voyais quand même monter vers l’avant, comme s’il voulait marquer. Je lui ai dit : « Mais où tu vas ? Reste là tu es fatigué ! ». Mais non, il voulait le faire, ça prouve qu’il se sent bien et que ça fonctionne." Dire que l'OM est allé en toute discrétion le recruter libre cet été au mercato, chapeau...

L'armada offensive de Tottenham comme révélateur

Reste maintenant à faire ce qui est le plus dur dans le football de haut niveau : confirmer. Car jusqu'ici l'OM a affronté des attaques plutôt faiblardes, que ce soit Reims, Brest, Nantes, Nice, Clermont et Auxerre. Mercredi pour le début de la Ligue des Champions, ce sera un tout autre niveau avec Tottenham et son trio offensif de feu, composé de Richarlison, Son et Kane, qui marque deux buts en moyenne par match depuis le début de la Premier League. Ctte rencontre à Londres sera donc un sacré révélateur pour la défense olympienne, avant de retrouver la Ligue 1 et la réception de Lille, qui a toujours marqué au moins un but par match depuis le début du championnat et qui reste sur une victoire avec trois buts marqués à l'extérieur contre Montpellier (1-3).