OM Actualités Foot de l’Olympique de Marseille
Saison

OM : Balerdi, on peut enfin compter sur lui ?

Par la rédaction du Phocéen

Publié le 19/11/2023 à 01:00

OM : Balerdi, on peut enfin compter sur lui ? OM : Balerdi, on peut enfin compter sur lui ?

Depuis le début de saison et notamment l'arrivée de Gennaro Gattuso, le défenseur argentin semble avoir gagné en confiance et en régularité. Il est aujourd'hui l'une des rares satisfactions de cet effectif.

Souvent décrié par les supporters marseillais depuis son arrivée à l'OM à l'été 2020, Leonardo Balerdi est auteur d'un bon début de saison. Avec l'arrivée de Gennaro Gattuso à la tête de l'équipe, l'Argentin semble gagner en confiance et en régularité. Il est à l'heure actuelle une des rares satisfactions de cet effectif en grandes difficultés en Ligue 1. Il devra toutefois gommer certaines petites erreurs qui ont coûté cher en championnat aux Olympiens.

L'année de la confirmation ?

Arrivé à Marseille à l'âge de 21 ans en provenance de Dortmund, Leonardo Balerdi a signé avec l'étiquette de grand espoir. Mais au fil des saisons, il a commis de nombreuses erreurs qui l'ont empêché de devenir un titulaire indiscutable au sein de la charnière centrale marseillaise. Souvent critiqué par les amoureux de l'OM, l'Argentin a mis du temps avant de conquérir le cœur des supporters. Tout le monde se souvient encore de son match contre Annecy en coupe de France ou de son CSC contre Ajaccio la saison passée. Pourtant, cette année, l'opinion sur son cas change petit à petit. En effet, grâce à des performances de haut niveau depuis l'arrivée du technicien italien sur le banc marseillais, le joueur de 24 ans s'affirme au fil des rencontres comme une valeur sûre de cet effectif. Pendant l'absence pour blessure de Samuel Gigot, il a parfaitement remplacé le natif d'Avignon. Aligné aux côtés de Chancel Mbemba, cette charnière centrale a souvent donné satisfaction à Gennaro Gattuso. Il a d'ailleurs été nommé dans les tops des notes des Phocéens à plusieurs reprises. Lors du match nul contre Brighton et de la victoire en Grèce contre l'AEK, il a reçu la note de 7,5/10. En championnat, lors de la dernière victoire de l'OM face au Havre, il a obtenu un 7/10.

Preuve que l'international argentin monte en puissance au fil des rencontres. Homme clé de la défense olympienne, Leonardo Balerdi montre, pour l'instant, qu'il possède les qualités nécessaires pour s'imposer dans la cité phocéenne. Ses capacités d'anticipation dans les duels lui permettent de prendre le meilleur sur de nombreux attaquants. À lui de prouver qu'il ne s'agit pas d'un épiphénomène et qu'il a gagné en maturité et régularité.

Des erreurs à gommer 

Si son début de saison est donc plus que satisfaisant, les vieux démons de Leonardo Balerdi ont parfois ressurgi. Auteur d'erreurs souvent préjudiciables, celles-ci ont parfois coûté des points à son équipe. Souvenez-vous lors du derby de la Méditerranée face à Nice le 21 octobre dernier. Alors que l'OM dominait la rencontre et tentait d'aller chercher les trois points de la victoire face aux Aiglons, encore leaders du championnat, l'Argentin a été expulsé de la rencontre à un quart d'heure du terme après avoir reçu un deuxième carton jaune. L'OM encaisse d'ailleurs le seul but de la rencontre quelques secondes après le carton écopé par le défenseur marseillais. Réduits à 10, les joueurs de la cité phocéenne ne parviendront pas à revenir au score et laisseront donc leur rival niçois s'envoler au classement. Pourtant avant cette fameuse 78e minute de jeu, le numéro 5 marseillais avait réalisé une très bonne prestation. Avec Chancel Mbemba, ils avaient annihilé les rares occasions adverses. Bis repetita, lors du dernier match de l'OM à Bollaert. Juste avant la trêve internationale, les Phocéens avaient l'occasion de terminer cette période de 5 rencontres sur une bonne note. Malheureusement, tout ne s'est pas passé comme prévu. Dans une partie au niveau technique affligeant, les bleus et blancs pensaient repartir du Nord de la France avec le point du nul. Mais c'était sans compter sur une nouvelle erreur défensive de Balerdi. Au marquage de son homologue lensois Jonathan Gradit, ce dernier le laisse s'échapper et fusiller à bout portant Pau Lopez dans les arrêts de jeu de la partie.

Sur ces deux exemples précis face à des équipes amenées à jouer le haut du tableau en Ligue 1, Balerdi a coûté des points précieux à son équipe en championnat alors qu'il réalisait lui-même une prestation générale de bonne facture. Des détails qu'il devra rapidement régler s'il veut réellement s'installer en tant que titulaire indiscutable au sein de cet OM 2023-2024.