OM Actualités Foot de l’Olympique de Marseille
OM 0-2 PSG : un jour sans fin
SaisonPublié le 01/04 à 01:00

OM 0-2 PSG : un jour sans fin

Retour sur la défaite de l'OM contre le PSG (0-2).

Pour ceux qui n'ont pas la référence, c'est normal, ça commence à dater. "Un jour sans fin" est un film de 1993 qui a marqué toute une génération avec le génial Bill Murray, condamné à revivre tout le temps la même journée. Avec les OM-PSG, les supporters phocéens vivent un peu la même chose et forcément cela prête un peu moins aux sourires. Quatre jours avant, c'est une cause entendue, cela ne sert à rien d'espérer. Quatre heures avant, l'euphorie ambiante se dit "et pourquoi pas ce soir ? Et si c'était la bonne ?" Une heure avant le coup d'envoi, la compo, une douche froide vue les différents moyens entre les deux équipes. Mais après tout, c'est du football, on ne sait jamais, alors on partage de bon cœur des messages à base de "enfoncez-les !!!" Le match démarre et l'OM est galvanisé par un public à la hauteur de l'événement. Sur chaque duel gagné, on sent que ce n'est pas un match comme un autre, alors les hommes en blanc donnent tout. À la mi-temps, vu que l'état d'esprit est là, les sourires sont de retour. Et puis dès le début du second acte, les Parisiens mettent le coup qu'il faut. C'était Ibrahimovic il y a 9 ans, c'est Vitinha aujourd'hui. Derrière, il y a toujours de quoi passer sa frustration sur l'arbitre mais la vérité, c'est que le match pourrait durer une heure de plus, l'OM ne marquerait pas. Et la soirée se termine avec des journaux qui s'ouvrent sur des "encore raté pour l'OM" ou des supporters parisiens qui rappellent leur série de victoires. Une fois de plus.

Un rappel aussi sur la saison

Là où ça ne devient vraiment pas drôle, c'est que ce match est aussi un rappel de ce que l'on vit depuis le début de la saison, avec une supériorité numérique non exploitée, des pertes de balles fatales au milieu de terrain ou par les milieux de terrain. Des frappes de certains joueurs qui n'apportent jamais vraiment le danger, une condition physique qui décline fortement après l'heure de jeu... Évidemment que la première mi-temps est une bonne surprise, vu la préparation du match décrite par Jean-Louis Gasset après-coup, que vous pouvez retrouver en vidéo. Il va falloir gérer la suite de la saison avec les enseignements de cette rencontre. Et il y a de quoi se dire que ça ne sera pas forcément le fiasco imaginé ces derniers jours. Mais c'est certain, il va falloir passer par des moments compliqués. Qui auront un air de déjà-vu.