Nantes 0-1 OM : une victoire et du jeu !

Le compte-rendu du match entre Nantes et l'Olympique de Marseille comptant pour la 16e journée de Ligue 1.

Publié le 01/12/2021 à 22:52
Nantes 0-1 OM : une victoire et du jeu !
A Nantes (La Beaujoire)
L1 | J16 | Mercredi 01.12.2021 | 21:00 sur Prime Vidéo
NANTES
fcna.png (10 KB)
0-1
(MT : 0 - 1)
MARSEILLE
Arbitre : E. Wattellier | Temps : frais (6 c°) | Terrain : très bon | Spectateurs : 33.500
  but.png (2 KB)  Gerson (30e)

jaune.jpg (6 KB)jaune.jpg (6 KB)  rouge.jpg (704 b) Pallois (13e, 31e)

jaune.jpg (6 KB) Lafont (78e)

 

jaune.jpg (6 KB) Gerson (70e)

jaune.jpg (6 KB) Alvaro (78e)

NOTE DU MATCH : 7/10
NOTE DE L'ARBITRE : 7/10

Après une victoire peu convaincante contre Troyes ce dimanche (1-0), les Olympiens se devaient de confirmer à l'extérieur contre Nantes. L'OM a su le faire, sur un score minime encore une fois (0-1), mais avec des intentions XXL dans le jeu.

Gerson régale, Pallois voit rouge

Jorge Sampaoli a encore étonné avec sa composition d'équipe, en attaque notamment, en revenant à un système avec un faux neuf en la personne de Dimitri Payet. Sur les côtés, De la Fuente et Harit, avec Gerson juste derrière. Milik débute sur le banc et Dieng, touché au genou, est finalement en tribune. Etait-ce la bonne formule pour retrouver du jeu ? La volonté est présente en tout cas dans le premier quart d'heure. De la Fuente cherche souvent à percuter et on voit même Harit prendre Pallois de vitesse. A la 16e minute, suite à un coup-franc obtenu par le Marocain, Payet cherche Kamara qui n'arrive pas à maîtriser sa tête. Le Réunionnais est d'ailleurs à deux doigts d'ouvrir le score sur un nouveau coup-franc qui passe de très peu à côté du poteau gauche de Lafont (19e). Dans la minute suivante, Harit adresse un bon centre à ras de terre pour Gerson, qui bute sur le portier Nantais. L'OM est dans son match. Mais attention à Kolo Muani qui, apparu de nulle part, efface presque toute la défense de l'OM avant de tirer dans les gants de Lopez. L'OM trouvera la faille peu après. Guendouzi lance Payet qui centre parfaitement pour Gerson. Le Brésilien contrôle du droit et marque du gauche. Classe. Comme dans un rêve, Pallois prend un second jaune à la 31e minute et laisse donc les Canaris à dix contre onze. Dans un fauteuil, les Olympiens continueront de dicter leur loi jusqu'à la pause, Payet forçant même Lafont à la parade après une belle frappe du droit (45e+2).

Guendouzi manque le KO

L'OM repart sur les mêmes bases en seconde période, avec la possession du ballon et l'intention d'en faire quelque chose. Sur un corner à la 51e, Kamara manque de concentration pour marquer de la tête. Quelques minutes plus tard, sur un centre de Harit, le Marseillais manquera encore la cible, en tirant au-dessus cette fois. Gerson retrouve son instinct brésilien en servant Guendouzi d'un beau geste technique, mais l'ancien d'Arsenal se fera stopper par Lafont. Plus tard, De la Fuente frappe, du droit, dans le petit filet du goal nantais. L'OM cherche clairement le KO. Pour ce faire, Sampaoli décide de faire entrer Milik à la place de KDLF (65e). C'est à ce moment-là que l'OM patine un peu, laissant le FC Nantes espérer quelque chose dans ce match. Gueye et Lirola entrent alors, Harit et Gerson sortent. Guendouzi manque la balle du 0-2 en tentant de piquer son ballon après un bon service de Milik. Après un bel effort depuis son camp, le Polonais sert ensuite Pape Gueye, dont la frappe rase le poteau adverse. Fort heureusement, les Olympiens ne regretteront pas toutes ces situations et peuvent regagner Marseille avec le sentiment du devoir accompli.

 

 

LE ONZE DE NANTES
Lafont
Appiah - Casteletto - Pallois - Merlin
Girotto
Moutoussamy - Cyprien
Simon (Geubbels, 76e) - Kolo Muani - Blas
Non entrés : Descamps (g), Cha. Traoré, Coco, M'Bemba, Manvelyan, Bukari, K. Coulibaly, A. Sylla.

 

 

LE ONZE DE DEPART DE l'OM
Lopez (g)
Saliba - Alvaro - Peres
Rongier - Kamara - Guendouzi
Harit (Lirola, 80e) - Gerson (Gueye, 80e) - De la Fuente (Milik, 65e)
Payet

 

Non entrés : Mandanda (g), Amavi, Caleta-Car, Balerdi, Targhalline, Luis Henrique.