L'OM Coupe Project

L'OM Coupe Project

Le Phoceen TV

OM : Les deux choses importantes que Larguet a retenu de son intérim

Publié le 07/03/2021 à 01:00

Le 16e de finale ce soir contre Canet-en-Roussillon doit lancer le projet de la fin de saison de l'OM de Sampaoli : accrocher l'Europe, en passant par exemple par la coupe de France...

"Je suis sûr que Sampaoli pense comme moi, il voudra qu'on gagne la coupe de France". La déclaration est signée Alvaro Gonzalez, cette semaine en conférence de presse. Mais pour que Jorge Sampaoli puisse ambitionner faire de la coupe de France un objectif, il faudra qu'Alvaro et ses coéquipiers passent sans encombre ce 16e de finale face à Canet-en-Roussillon, équipe de National 2. Et quand on connait le passif de l'OM en coupe face à des adversaires bien inférieurs (désolé, mais on se refait la liste : Carquefou, Quevilly, Grenoble alors en 4e division, et encore plus récemment Andrézieux), on ne va pas faire les fanfarons avant le match de ce soir. 
 

La coupe pour retrouver de la confiance offensivement

D'autant que cet OM inquiète. Si défensivement, l'équipe est en progrès depuis que Nasser Larguet est sur le banc (zéro but encaissé à Bordeaux à neuf contre onze, match solide à Lille jusqu'à la 90e minute...), offensivement, ça reste très compliqué. Hormis le match contre Nice (3-2), les rencontres de l'OM sont d'un grand ennui dans l'animation du jeu. L'incapacité des Olympiens à se procurer des occasions et à tirer au but est déprimante pour les supporters. A Nantes (1-1) ce fut extrêmement laborieux, contre Lyon (1-1) on a eu droit seulement à un quart d'heure réussi avant la mi-temps, et à Lille (2-0) l'OM n'a tout simplement quasiment pas existé. Or, ce soir, il faudra faire le jeu et multiplier les occasions pour ne pas permettre aux amateurs du Canet d'y croire. Est-ce que cet OM peut le faire ? On se pose la question. "Les joueurs sont passés par des moments très difficiles, tente d'expliquer Larguet sur les difficultés des Olympiens dans le jeu offensif. La confiance est très fragile chez un joueur et même le jeu, même l'aspect technique en souffre. Et par conséquent, bien sûr, les occasions. L'objectif du prochain entraineur, c'est de donner des repères offensifs. Quand on récupère le ballon savoir par qui on doit passer, où est-ce qu'on doit aller pour aller justement mettre le danger sur l'adversaire. Ca, ça doit être un axe de travail prioritaire. Le talent seul ne suffit pas, il faut avoir des repères pour approcher la surface adverse."
 

La touche Sampaoli compatible avec la coupe ?

Sampaoli sait sur quoi il va devoir travailler en priorité, lui d'ailleurs qui affectionne le jeu offensif réclamant une intensité élevée de la part des joueurs. Cette mentalité est risquée, car c'est un peu "ça passe ou ça casse", mais elle pourrait très bien aussi se marier avec l'état d'esprit de la coupe de France et ses matchs à quitte ou double. Si l'OM passe ce soir, il restera quatre matchs à gagner pour Sampaoli et son équipe s'ils veulent aller jusqu'au bout de cette compétition. Alors, bien sûr, des équipes en lice, plusieurs sont supérieures à l'OM, mais voilà un objectif que le coach argentin pourra mettre sur la table pour sauver cette fin de saison et bien préparer la prochaine. "Il faut accrocher l'Europa League, par le championnat ou la coupe", lance Alvaro. "La coupe de France est une priorité pour nous", renchérit Larguet. "On mettra la meilleure équipe sur le terrain. C'est une compétition fédératrice." Pour la dernière de Larguet sur le banc et avant la prise en main de Sampaoli, les Olympiens ont donc toutes les raisons de bien figurer sur le terrain ce soir.