OM Actualités Foot de l’Olympique de Marseille
L'OM a de nouveau conquis le Stade de France
SaisonPublié le 24/03 à 12:08

L'OM a de nouveau conquis le Stade de France

Dimanche soir, au Stade de France, l'OM jouait quasiment à domicile. Si "seulement" 3500 personnes étaient annoncées au départ de Marseille, une grande majorité de l'enceinte dionysienne était acquise à la cause marseillaise. On a notamment pu mesurer l'engouement du SDF pour les Olympiens au moment de l'ovation réservée à André Ayew en fin de match.

Au final, le Stade de France a de nouveau réussi aux Olympiens, puisqu'en sept matchs, l'OM s'y est imposé à cinq reprises. Voici en détail les prestations de l'OM au Stade de France :

OM 1-2 Paris SG
Avril 2006, l'OM dispute sa première finale de Coupe de France depuis 1989. Une éternité en somme. En face, l'ennemi historique, le Paris Saint-Germain, mais les Olympiens, en course pour le podium en Ligue 1, sont favoris. Mais patatras, dès la sixième minute, Kalou ouvre le score, Dhorasso doublera la mise en début de seconde période. Maoulida réduira la marque, mais rien n'y fera et le match se termina sur le score de 2-1. La déception est grande.
Composition de l'OM : Barthez - Beye , Civelli, Déhu, Taïwo - Cana, Ribéry, Lamouchi - Maoulida, Pagis, Niang

OM 2-2 (4-5 tab) Sochaux
Mai 2007. Cette fois, c'est la bonne, pensait-on, mais il n'en a rien été. Pourtant, tous les ingrédients étaient réunis. L'adversaire déjà, Sochaux, que l'on pensait inférieur à l'OM et l'ambiance, superbe, une nouvelle fois, au Stade de France. Djibril Cissé ouvre le score en début de match, mais Dagano égalise à la 67e. En prolongations, Cissé y va de son doublé, mais à la 115e, Le Tallec permet au FCSM de revenir à 2-2... Taiwo, Cana, Cissé et Nasri marqueront leur penalty, pas Maoulida, tout comme le Sochalien Bréchet. En mort subite, Zubar est le malheureux qui échoue. Encore, aujourd'hui, la rancune est tenace envers Franck Ribéry qui n'a pas pris ses responsabilités ce soir-là, laissant Zubar tirer en sixième position.
Composition de l'OM : Carrasso - Beye, Rodriguez, Zubar, Taiwo - Mbami, Cana - Ribéry, Nasri, Niang - Cissé

Le triplé magique

OM 3-1 Bordeaux
Mars 2010. L'OM attendait un titre depuis 1993. Dix-sept ans, une éternité. L'affront est lavé, avec Didier Deschamps à la tête de l'équipe, lui qui leva la coupe aux grandes oreilles à Munich. C'est l'OM qui gagne, le renouveau est en marche. Diawara, Valbuena et Chalmé (csc) sont les buteurs olympiens face à Bordeaux (3-1). Le Stade de France chavire de bonheur, tout comme la cité phocéenne.
Composition de l'OM : Mandanda - Bonnart, Diawara, Mbia, Taiwo - Cissé, Kaboré, Lucho - Ben Arfa, Niang, Brandao

OM 1-0 Montpellier
Un an plus tard, l'OM signe le doublé. Cette fois, c'est face à Montpellier, et Taiwo marquera le seul but de la partie en fin de rencontre. Didier Deschamps est définitivement l'homme qui fait gagner l'OM.
Composition de l'OM : Mandanda - Fanni, Diawara, Heinze, Taiwo - Mbia, Cheyrou, Lucho - Valbuena, Ayew, Gignac

OM 1-0 Lyon
Avril 2012. La dernière ligne au palmarès de l'OM. Une finale de feu entre Lyon et Marseille. Et, à nouveau, dans un Stade de France en folie, les Olympiens s'imposent pour la troisième fois de suite. Il a fallu attendre la prolongation et un but de Brandao à la 104e, le 'Monsieur Coupe de la Ligue' pour chavirer de bonheur. Un triplé histoire pour l'OM. En conférence de presse, Deschamps aura des mots qui résonnent encore : "Personne ne pourra nous l'enlever et me l'enlever, même mes pires ennemis."
Composition de l'OM : Mandanda - Fanni, Nkoulou, Mbia, Azpilicueta - Diarra, Cheyrou, Amalfitano - Valbuena, Ayew, Rémi

Un match de coupe

Red Star 0-5 OM
Janvier 2012, l'OM fait son entrée en lice en Coupe de France par un match contre le Red Star (N) au Stade de France, devant plus de 50.000 spectateurs. Les Phocéens ne font pas de détails et s'imposent 0-5, grâce à Jordan Ayew par deux fois, André Ayew, Mathieu Valbuena et Benoît Cheyrou.
Composition de l'OM : Mandanda - Azpilicueta, Fanni, Diawara, Morel - Kaboré, Cheyrou, Lucho - Valbuena, A. Ayew, J. Ayew

Recommandé pour vous
Loading...