OM Actualités Foot de l’Olympique de Marseille
Et si Thauvin n'avait pas changé ?
SaisonPublié le 23/03 à 12:13

Et si Thauvin n'avait pas changé ?

Il y a quelques matchs, Florian Thauvin semblait dans une impasse à l'OM. Après avoir en début d'année accusé la presse d'être bien trop sévère à son égard, il s'est offert deux sorties étranges au Vélodrome, contre Reims et Caen, lorsqu'il a été remplacé. Si le stade ne le conspuait pas non plus à l'unisson, le tendance était clairement aux sifflets. Thauvin a alors applaudi. Réaction ironique ? La tentation était alors forte de se dire qu'il y avait un fossé entre l'appréciation du joueur et les attentes à son sujet.

Mais Thauvin a été remplaçant contre Toulouse. Puis il a été titulaire contre Lyon, malgré le bon match d'Ocampos au Stadium. Il a été bon lui aussi. Utile, précieux dans ses combinaisons avec Dja Djédjé qui évoluait un cran plus haut, lui laissant la ligne de touche presque pour lui tout seul. Et il a de nouveau été bon contre Lens, à l'origine du premier et du troisième but. Daniel Riolo, qui n'a pas été tendre avec lui, voit désormais en priorité sa faculté à se dépenser pour le collectif. Au moment d'évoquer ce regain de forme, Thauvin la joue collectif : "On a fait un très bon match avec beaucoup de buts. On a vu une équipe soudée, où on a joué les uns pour les autres. On va tous dans le même sens, c'est ce qui explique notre réussite".

Lors de cette rencontre, Thauvin en a profité pour se refaire aussi au niveau de l'image. Il est allé serrer Payet dans ses bras après le premier but, il a fait un selfie avec les supporters, à la Totti, pour le troisième. Une attitude sympa, spontanée, qui renvoie au Thauvin que ses proches décrivent, celui qui était resté au chevet de Mandanda lors de sa blessure l'an dernier. Si ça se trouve, lorsqu'il applaudissait en sortant du Vélodrome, c'était juste pour remercier ceux qui étaient encore là pour le soutenir, persuadés qu'il allait retrouver de sa superbe une fois l'hiver achevée.

Recommandé pour vous
Loading...