OM Actualités Foot de l’Olympique de Marseille
Dja Djédjé, les nerfs à vifs
SaisonPublié le 24/03 à 11:34

Dja Djédjé, les nerfs à vifs

Malgré la victoire 4-0 au stade de France contre Lens, tout n'a pas été rose pour l'OM. Notamment pour Brice Dja Djédjé qui ne jouait pas assez haut en première période au goût du staff phocéen avant de s'énerver franchement pour le deuxième acte, comme le montrent les images de Canal+. Après un coup de sifflet que l'arrière droit trouvait inopiné, il s'en est pris vertement à l'arbitre, alors qu'il était déjà averti. Giannelli Imbula a alors essayé de le calmer, en vain. Marcelo Bielsa a donc décidé quelques minutes plus tard de le remplacer. Et si Dja Djédjé a encouragé son remplaçant, Mario Lemina, il s'en est pris à Franck Passi, l'entraîneur adjoint, en regagnant le banc de touche.

Une attitude qui peut paraître troublante pour un joueur qui s'est déjà accroché avec d'autres membres de l'effectif en cours de match cette saison, mais qui ne l'est en réalité pas tant que ça. Dans un match, Dja Djé Djé est dans sa bulle comme il l'expliquait récemment dans les colonnes de So Foot : "Les mecs me chambrent souvent. Ils se demandent si je ne me pique pas avant les matchs. Parce que quand j'arrive sur le terrain, je bascule. Même Sydney Govou, je l'ai insulté : "Va te faire foutre, me casse pas les couilles". A Barbosa qui m'avait reproché une frappe, j'ai fait "Si t'es pas content, on règle ça sur le terrain". Après, dans le vestiaire, il m'a dit que j'étais fou".

Aujourd'hui, Govou et Barbosa gardent un bon souvenir de l'international ivoirien, rappelant que son caractère confère aussi certains avantages, comme celui de pouvoir compter sur un élément travailleur qui ne renonce jamais. Alors qu'il ne reste plus que huit matchs de championnat, Dja Djédjé doit cependant faire attention à ne pas pénaliser son équipe avec son comportement envers le corps arbitral.

Recommandé pour vous
Loading...