OM : "Tongya a tout pour devenir un top-player européen"

Un journaliste italien décrit pour Le Phocéen la nouvelle recrue de l'OM.

Publié le 25/01/2021 à 15:30

Décidément, Pablo Longoria avance au pas de charge lors de ce mercato hivernal de l'OM. On le constate encore ce lundi avec ce mouvement surprise : un échange entre Marley Aké et Franco Tongya, jeune milieu de la Juventus de Turin de 18 ans qui va s'engager avec l'OM jusqu'en 2025. Un pari sur un très jeune joueur, mais qui prend du sens, sachant que l'OM a déjà perdu deux milieux de terrain durant ce mercato avec les départs de Kevin Strootman et Morgan Sanson, sans compter celui de Florian Chabrolle. En accueillant cet international U19 italien, Pablo Longoria poursuit donc sa quête de jeunes éléments à fort potentiel, et le mot n'est pas trop fort pour Franco Tongya. En effet, l'OM vient de s'offrir un véritable espoir du football italien doté, de plus, d'un gros caractère, comme l'explique au Phocéen le journaliste turinois de Goal.com Romeo Agresti.

Comment expliquez-vous cette opération entre Aké et Tongya ?

Romeo Agresti : "Cet échange a eu lieu parce que le contrat de Tyonga se terminait en juin et qu'il n'a pas trouvé d'accord pour prolonger. C'est pour cela que la Juve s'en sépare, car les dirigeants n'ont pas aimé son attitude, ni celle de son agent. Ils demandaient beaucoup d'argent pour signer une prolongation et le cas du joueur est devenu un problème pour la Juve ces derniers mois. Longoria, en tant qu'ancien chef-scout du club, était évidemment au courant de cette situation et il a sauté sur l'occasion. Il connait parfaitement les qualités du joueur. Pour résumer, le départ de Tyonga ne s'est pas fait pour des raisons sportives, sinon, il serait toujours à la Juve".

Vous nous expliquez que la Juve se sépare d'un très bon joueur ?

RA : "C'est même un super joueur, incontestablement. La saison dernière, il était l'un des tout meilleurs jeunes de la Juve. C'est un milieu axial très technique doté, de plus, d'un tempérament de guerrier sur le terrain et qui peut jouer en position défensive ou offensive. Il a une grosse marge de progression, mais il est déjà un très bon joueur. Je pense même qu'il a tout pour devenir un top-player européen dans le futur. Il joue avec les U19 italiens, après avoir été sélectionné dans toutes les catégories de jeunes, et il a un avenir international".

Êtes-vous surpris par l'arrivée dans l'autre sens de Marley Aké ?

RA : "On ne le connait pas du tout ici. D'après les dirigeants de la Juve, il débutera avec les U23, mais il aura l'opportunité durant la semaine de s'entrainer une ou deux fois avec les pros. Après, on sait que la Juve a pour habitude de prêter ses jeunes joueurs en Serie A ou en Serie B pour qu'ils s'aguerrissent. Ce sera peut-être son cas".