Mercato OM : Sanson, la Premier League au bout du fil

Mercato OM : Sanson, la Premier League au bout du fil

Le Phoceen TV

La réponse de Villas-Boas à l’approche d'Aston Villa pour Sanson

Publié le 17/01/2021 à 15:00

Morgan Sanson et l'Angleterre, ça chauffe.

Le mercato hivernal va entrer dans sa deuxième et dernière quinzaine et l'OM a déjà connu quelques mouvements, avec l'arrivée de Pol Lirola et les départs de Kévin Strootman et Florian Chabrolle. Et cela devrait bouger encore : outre la priorité Milik, clairement ciblée et en cours de négociation pour Pablo Longoria, Marley Aké se rapproche d'un prêt en Ligue 2 et le téléphone commence à sonner pour Morgan Sanson. Au bout du fil, l'interlocuteur a l'accent british et l'OM est clairement à l'écoute (voir en vidéo).

Sanson et la Premier League, des bruits qui ne datent pas d'hier

De par son profil de box-to-box, avec son coffre et sa capacité à répéter les efforts, l'ancien Montpelliérain semble être destiné au championnat anglais depuis toujours. A son arrivée, déjà, on soupçonnait qu'après avoir explosé à l'OM, le garçon pourrait s'envoler de l'autre côté de la Manche afin d'exporter son talent. Si l'explosion reste discutable, Sanson affiche tout de même des statistiques honorables pour un milieu de terrain, avec 24 buts en 5 saisons et 146 matchs sous les couleurs olympiennes, soit une moyenne de 6 buts par saison (sa première débutant à l'OM en janvier 2017). Le calcul est important, parce que oui, les Anglais aiment les milieux qui marquent. Aujourd'hui, Aston Villa taperait à la porte et même si le standing du club peut paraître décevant pour Sanson, la question est aussi de savoir si le moment de partir n'est pas le bon. Pour son coach, la possibilité existe : "On va voir. Le mercato est ouvert, Sanson est un joueur qui est bien coté en Angleterre. Officiellement, on n'a reçu aucune offre, sauf si cela s'est passé pendant le match. C'est un garçon qui intéresse le foot anglais par ses caractéristiques, et c'est possible qu'il puisse se passer quelque chose."

Moins influant dans le jeu de son équipe, attention à la saison de trop

Et c'est peut-être le moment idéal pour "qu'il se passe quelque chose". D'abord, parce qu'après une saison dernière réussie (27 matchs, 5 buts) et passée au pressing avec ses camarades Rongier et Kamara, l'actuelle est plus laborieuse, que ce soit dans le jeu ou dans les chiffres (2 buts). Sanson marquerait-il le pas, embêté également par une blessure en fin d'année dernière ? Toujours est-il que son influence semble en baisse, en témoigne l'éclosion de Pape Gueye dans l'entrejeu et les poumons toujours aussi véloces de Valentin Rongier. La Ligue des Champions est passée (et ratée) et Sanson a peut-être fait le tour de la question à l'OM, là où d'autres font parfois la saison de trop. Serait-ce donc le bon moment pour répondre aux sirènes british et se quitter bons amis ? Cela dépendra, en partie, du désir du garçon et bien entendu, de l'offre reçue par l'OM.