OM Actualités Foot de l’Olympique de Marseille
Mercato

Mercato OM : Longoria déjà en première ligne !

Par la rédaction du Phocéen

Publié le 29/09/2020 à 18:00

Mercato OM : Longoria déjà en première ligne !Mercato OM : Longoria déjà en première ligne !

Focus sur les dernières déclarations de Pablo Longoria, le directeur général en charge du football de l'OM.

C'était prévisible. Lors de la présentation de Luis Henrique en tant que joueur de l'OM, Pablo Longoria a été le personnage à qui le plus de questions ont été adressées. Plus qu'André Villas-Boas et que le joueur brésilien. Mais cela n'a rien de surprenant. L'entraîneur vient au moins une fois toutes les semaines derrière le même pupitre pour débrieffer l'actualité du club. Le jeune attaquant vient lui à peine d'arriver, a besoin d'un traducteur, difficile donc de le questionner sur autre chose que sur son jeu, sa carrière, qui n'en est qu'à son début. Alors que Longoria, lui, est quand même le directeur gérénal en charge du football au club. En cette période de mercato, sa parole est donc recherchée. C'était le cas pour ces prédécesseurs, ceux qu'on appelait encore directeur sportif. Mais les réponses n'étaient pas forcément aussi claires.

Longoria se frotte les mains

C'est de bonne guerre, Pablo Longoria a montré les crocs concernant le montant annoncé du transfert de Luis Henrique. Sans donner non plus de chiffres précis. Il y a une semaine, André Villas-Boas avait évoqué une transaction à 8 millions d'euros. Longoria en a juste remis une couche, ne s'attardant pas non plus sur les clauses ou autres bonus éventuels : "Je lis des chiffres dans la presse autour de 12 millions d'euros. C'est faux, c'est beaucoup moins. Si on prend tous les transferts venant du Brésil sur les trois dernières années, concernant les joueurs offensifs, il est dans la moyenne des prix des transferts. Maintenant, est-ce que c'est cher ou pas ? C'est le futur qui le dira". La seule certitude, c'est que, réussite ou fiasco, le passage de Luis Henrique sera toujours estampillé Longoria. L'Espagnol ne se planque pas derrière la fameuse "décision collégiale". Il a été recruté pour avoir des idées ? En voici une. Et sur la suite du mercato, il semble plutôt à l'aise, se frottant les mains lorsqu'il évoque cette bourse qui commence à s'emballer : "On va voir comment le mercato va finir. Il est ouvert jusqu'au 5 octobre. Il faut bien comprendre que ce mercato est plus particulier que les autres et qu'il n'est vraiment ouvert que depuis 10 jours. Les téléphones commencent à être saturés, ça bouge. Alors même si nous sommes plus dans l'idée de raccourcir notre effectif nous sommes ouverts aux opportunités qui peuvent se présenter".

Les indésirables déjà connus

Les joueurs invités à "raccourcir" l'effectif sont déjà connus : il s'agit de Kostas Mitroglou, Christopher Rocchia et Saîf Khaoui. Certains aimeraient plutôt lire les noms de Valère Germain ou Nemanja Radonjic. Mais le club ne veut pas leur trouver une porte de sortie à tout prix. Cela ne veut pas dire qu'ils sont fermés à une offre. Sûrement conscient de son prix d'achat, Longoria faisait tout pour maintenir la cote de l'ailier serbe au plus haut : "Quand il rentre il nous apporte de bonnes options comme de la vitesse. Alors oui le mercato est ouvert jusqu'au 5 octobre mais je dois clarifier là aussi par rapport à ce que j'ai lu : ce n'est pas un joueur sur la liste de sortie, que l'on doit faire partir à tout prix". A voir donc comment Longoria va se débrouiller pour cette dernière semaine de transaction. Là encore, il aurait pu jouer la facilité, arguer qu'il est arrivé depuis trop peu de temps et donner rendez-vous pour le suivant. Cela s'est déjà vu à Marseille il n'y a pas si longtemps. Mais non, lui ne se cache pas. Avec le risque que l'on se retourne plus facilement vers lui en cas de dysfonctionnement. Car si la dernière ligne droite d'un mercato est toujours excitante, elle peut aussi plomber une saison entière...